La toilette de bébé en mode zéro déchet, c’est possible !

L’arrivée d’un bébé transforme beaucoup de choses dans une maison. Mais si vous n’y prenez pas garde, il n’y a pas que les gazouillis de votre progéniture qui rempliront votre foyer… Les couches, les paquets de coton, les bouteilles de shampoings rempliront vos poubelles de salle de bain à la vitesse de l’éclair ! Mais bonne nouvelle, des solutions existent !

Les couches

Commençons pas le plus impressionnant : les couches. ! Au cours des trois premières années de vie de votre enfant, vous changerez entre 5 000 et 6 000 fois sa couche ! De quoi amasser une jolie tonne de déchets !

Pour les éviter, rien de plus simple : passer aux jolis couches lavables ! Une vingtaine de couches lavables vous permettra d’éviter la corvée de poubelle quotidienne !

bébé zéro déchet

Hélas, l’utilisation des couches lavables fait encore peur à beaucoup de parents et de professionnels de la petite enfance par manque d’information. C’est que les préjugés ont la peau dure en France ! C’est pourquoi ApiNapi et son réseau de conseillères sont là pour vous accompagner. Prenez contact avec la conseillère la plus proche de chez vous, elle pourra vous donner les dates de ses prochains ateliers pour tout vous expliquer sur les couches lavables : les systèmes, les matériaux, l’équipement, l’entretien, etc. Elles proposent également un service de location de couches lavables pour permettre aux parents de tester les différents systèmes de couches et plusieurs marques différentes tout en vous accompagnant. Et s’il n’y a pas de conseillère près de chez vous ? Pas de problème, elles pourront vous proposer un webinaire et une location à distance !

Retrouvez toutes les infos sur nos conseillères ApiNapi ici  ou contactez-nous à conseillers@apinapi.fr

 Les lingettes et cotons

toilette de bébé zéro déchet

 

Un autre produit que les parents utilisent tous les jours en grande quantité pour la toilette de leur bébé : les cotons et les lingettes ! Encore une fois, une alternative toute simple existe : les cotons, les gants et lingettes LAVABLES ! Vous en avez de toutes les matières (coton bio, bambou) et de toutes les tailles. Notez qu’une quinzaine de cotons lavables peut remplacer jusqu’à 6000 cotons jetables ! A titre indicatif, comptez entre 20 et 30 de cotons/lingettes/gants pour un nettoyage tout en douceur des fesses de votre bébé et une dizaine de lingettes ou de débarbouillettes pour le visage de votre enfant.

 Coussinet d’allaitement

Encore un produit que les mamans consomment en grande quantité lorsqu’elles allaitent, ce sont les coussinets d’allaitement. Ces petites compresses permettent de recueillir les trop pleins de lait. Pour éviter de remplir la poubelle, il suffit de se procurer quelques paires de coussinets lavables ! Dotés d’une face absorbante et d’une face imperméable, ils permettent une protection efficace et réutilisable !

Chez ApiNapi vous trouverez ceux de la marque ApiAfrique et Bummis. Vous pouvez utiliser une petite pochette imperméable pour les stocker lorsque vous n’êtes pas chez vous.

toilette de bébé zéro déchet

 

 Les cosmétiques

Le dernier élément que l’on retrouve régulièrement dans la poubelle de la salle de bain, ce sont les bouteilles de cosmétiques : lotions, gels douche, shampoings, crèmes de change, etc.

bébé zéro déchet

Là encore, il existe des alternatives plus écologiques et souvent plus respectueuses de la peau de nos petits : les cosmétiques solides et les produits faits maison.

Pour le change, très souvent à la maternité, on vous conseille une toilette à l’eau. Là, c’est simple : une lingette mouillée pour laver, une lingette sèche pour sécher et le tour est joué !

Lorsque votre bébé à la peau plus fragile, elle peut nécessiter une crème comme le liniment que l’on peut fabriquer facilement chez soi à base d’huile d’olive et d’eau de chaud. Par contre, attention si vous utiliser des lingettes lavables, pensez à les laver séparément de vos couches lavables sous peine d’encrasser ces dernière (l’huile ne se rince pas bien…).

Et pour le bain, vous pouvez opter pour des savons et shampoings solides. Choisissez-les adaptés à la peau des tout petits comme le savon surgras de Néobulle ou les shampoings sans huiles essentielles de chez Lamazuna.

toilette de bébé zéro déchet

Photo by Lubomirkin on Unsplash

Voici les principaux produits d’hygiène que l’on utilise pour la toilette des bébés. Des alternatives existent donc pour éviter d’utiliser des produits polluant. Mais pas de panique, prenez votre temps pour modifier vos habitudes au fur et à mesure et être certains de les tenir dans le temps !

 

TAKE PART: impliquez-vous autrement !

Chez ApiNapi, nous aimons soutenir des causes qui nous tiennent à cœur, soit  lorsqu’elles touchent à l’environnement, soit au bien-être de la femme et de l’enfant.

L’aventure ApiAfrique qui se déroule au Sénégal, touche à ces deux volets, avec la dimension sociale qui la caractérise (découvrez l’histoire de cette société et de ses valeurs sur www.apiafrique.com). Nous aimons leur engagement et leurs produits, nous les distribuons sur notre site, aux familles comme aux professionnels, que ce soit en magasins bios ou en collectivités. 

Aujourd’hui, la fondatrice d’ApiAfrique, Marina Gning, va plus loin et lance un programme de collectes, Take Part (littéralement « prendre part »), qui va permettre à tous ceux qui veulent soutenir l’initiative ApiAfrique mais qui ne savent pas trop comment faire, de s’impliquer autrement.

Présentation des serviettes réutilisables ApiAfrique aux lycéennes de Ngaparou

La première campagne de collecte concerne des serviettes hygiéniques lavables, pour les jeunes lycéennes de la ville où se situe l’atelier, Ngaparou. C’est très simple, nous donnons pour que ApiAfrique fabrique des kits de serviettes hygiéniques qui seront distribués aux jeunes filles lors de la rentrée scolaire, en octobre prochain. C’est par ici:

https://www.gofundme.com/serviettes-hygieniques-apiafrique

Serviette jour ApiAfrique

Pourquoi des serviettes hygiéniques réutilisables ? Parce qu’au Sénégal, comme dans la plupart des pays africains, l’accès durant ses règles à des produits fiables et peu coûteux sur le long terme est quasi impossible. Les produits d’hygiène jetables sont chers et de mauvaise qualité, ils occasionnent beaucoup d’inconfort et la peur de la fuite est telle que les jeunes filles préfèrent ne pas se rendre à l’école, au lycée ou à la fac, même lors des jours d’examens. Dans certains quartiers de Dakar, c’est jusqu’à 45% des jeunes filles qui sont touchées par l’absentéisme scolaire (étude de l’ONG Speak Up Africa). Les serviettes ApiAfrique ont provoqué un effet « Waouh » partout où elles ont été montrées car elles sont confortables, saines, fiables, rentables et jolies (et oui, tout ça !) ! Elles sont durables et apportent de l’autonomie aux femmes et aux jeunes filles.

Jeunes lycéennes de Ngaparou

Vous qui les avez peut-être testées et sans doute adoptées, vous pouvez aller plus loin pour aider des jeunes filles qui ne demandent qu’à apprendre et à s’élever, sans être pénalisées tous les mois par ce phénomène on ne peut plus naturel, mais parfois perturbant, que sont les règles.

Alors « prenons part », impliquons nous et rendez-vous sur la campagne Take Part de ApiAfrique !

ApiNapi

 

Les couches lavables en crèche, témoignage !

Les couches lavables utilisées en collectivité, et plus particulièrement en crèche, commencent petit à petit à gagner du terrain et l’on ne peut que s’en réjouir ! Un bon accompagnement au départ s’avère indispensable pour se lancer sereinement, avec des conseils adaptés à chaque structure et une équipe prête à répondre aux questions des parents.

Au printemps, nous avons accompagné et équipé la micro-crèche « Au pays des Merveilles », de Preures (62). Laetitia Coopman, sa directrice, nous livre son témoignage:

Micro-crèche "Au Pays des Merveilles" de Preures, dans le Pas de Calais

Présentez-vous Laetitia: « Je suis responsable d’une micro-crèche intercommunale « Au pays des merveilles », accueillant 10 enfants simultanément avec une équipe de 4 encadrantes et un agent polyvalent.

Comment vous est venue l’idée d’introduire les couches lavables dans votre structure? Connaissiez-vous les couches lavables personnellement ou professionnellement ?: « Sensibilisée par le bien-être des enfants aussi bien dans ce qu’ils portent que dans ce qui les entourent, je m’intéresse aux produits naturels et suis attachée à limiter tout ce qui peut être nuisible à leur santé. Dans cette démarche, je suis sensible également à l’écologie et au développement durable. Lorsque j’aurai des enfants, j’utiliserai des couches lavables. Je les ai connues plus dans le cadre professionnel par le biais de formations sensibilisées sur l’écologie.

Comment a réagit votre équipe à cette annonce? Les parents ? votre entourage professionnel (élus, collègues…) ?: « J’ai annoncé aux partenaires du projet assez rapidement mon souhait d’utiliser des couches lavables au sein de la micro-crèche. La CAF m’a demandé d’y travailler pour que cela ne soit pas un frein à l’inscription pour certains parents, la PMI m’a demandé si j’avais des études récentes sur l’utilisation des couches car beaucoup de parents s’interrogeaient sur d’éventuelles conséquences. Les élus, étant dans une démarche de développement durable, n’ont manifesté aucune opposition. Lors des entretiens d’embauche, j’ai évoqué les couches lavables, certaines étaient surprises que cela revienne, d’autres se posaient des questions en terme d’hygiène, une seule était sensibilisée dans sa vie personnelle. Les personnes qui ont été recrutées suite aux entretiens avaient quelques questions quant à l’utilisation mais aucune n’a manifesté de désaccord. Les parents ont été informés dès l’inscription du projet, certains parents ont posé des questions, une seule famille ne souhaite pas qu’on les utilise, les autres sont tous d’accord.

Comment s’est effectué le passage à l’acte ?: « Je me suis renseignée auprès de structures utilisant les couches lavables pour visualiser et connaitre l’organisation que cela demande. Par mon manque de connaissance sur le sujet et pour rassurer l’équipe, j’ai souhaité que l’équipe et moi-même réalisions une formation avant le passage à l’acte. J’ai connu ApiNapi en effectuant des recherches sur internet. L’équipe et moi-même avons trouvé la formation très intéressante, j’avais déjà été très satisfaite de l’accompagnement fait en amont sur les explications des couches, le choix et les quantité nécessaires en fonction du projet. Cela aide beaucoup à mettre le projet en place. Les supports communiqués nous aident au quotidien, pour appuyer notre choix, pour l’utilisation au quotidien. »

Présentation des différents type de couches

Quels modèles de couches avez-vous choisi ?:  » Les couches qui ont été choisies sont des TE2 (Tout en deux) ainsi que des couches d’apprentissage, elles ont été bien accueillies. Marie-laure qui s’occupe de l’entretien de linge, a suivi le protocole de prélavage et a vu avec la formatrice lors de la formation pour adapter au mieux avec la machine. Cet accompagnement l’a rassurée dans la prise en charge au quotidien.  Nous les avons mis en place progressivement afin que l’équipe trouve son organisation. Depuis juin deux enfants, dont les parents ont accepté, portent les couches lavables au sein de la structure. Nous envisageons de les mettre totalement en place dès septembre. Les parents ayant donné leur accord ont été curieux de l’utilisation lors de leur présence au sein de la micro-crèche.

Les prépliés Bummis prêts à être pliés dans les culottes !

 Quel bilan tirez-vous des ces premières semaines ?: « Lors d’une réunion d’équipe, l’équipe a pu faire part de son ressenti, elle remarque que cela est plus facile qu’elle ne le pensait, que les couches sont bien étanches, que les enfants n’ont pas été gênés et n’ont pas eu de soucis dans la motricité. Elle avoue que cela prend un peu plus de temps, Marie-laure trouve doucement son rythme quant aux lavages et aux pliages. L’utilisation des couches lavables suscitent des questions et des envies auprès d’autres partenaires. Je recommencerais sans hésitation. »

Merci beaucoup Laeticia !

Si vous êtes une structure collective, un professionnel de la petite enfance ou de la santé, et que vous souhaitez être formé sur la question des couches lavables, contactez-nous : contact@apinapi.fr . Nous ferons le point sur vos besoins ! ;-)

ApiNapi

Plage ou piscine ?

Ca y est, les beaux jours sont là ! Les vacances arrivent ! Se pose maintenant la question de l’équipement des petits pour la piscine ou la plage !

Pas de panique, il existe tout ce qu’il faut pour protéger vos enfants du soleil à la plage ou à la piscine !

Les couches de bain, les maillots couches, les couches de piscine

 

Quelque soit son appellation, son unique mission sera de retenir efficacement les éventuelles selles de votre bébé ! Sachez que toutes les couches – jetables ou lavables – laisseront gaiement partir les pipis dans l’eau du bain. Alors, optez dès maintenant pour un maillot lavable qui offrira un look stylé à votre bébé tout en préservant la planète. Si, si, ils vous remercieront plus tard de leur avoir évité les couches jetables gorgées d’eau leur pendant jusqu’aux genoux !

Chez ApiNapi, deux choix s’offrent à vous :

Le Maillot Bummis à taille unique !

piscine ou plage

 

Une seule couche de bain qui accompagnera votre bébé de ses 4 kg jusqu’à la propreté ! Elle se présente comme une couche « normale » évolutive sauf que l’intérieur est tapissé d’un voile doux. Un petit absorbant peut être glissé à l’intérieur pour absorber un petit pipi lorsque l’enfant joue au bord de l’eau. Des rangées de pressions sur le devant permettent de régler la hauteur du maillot pour l’adapter à la morphologie de chaque enfant.

La couche de bain Hamac à tailles

Les couches de bain Hamac sont à tailles, c’est-à-dire qu’il faudra changer de maillot d’une année sur l’autre, rien que pour varier les plaisirs et craquer pour leurs beaux coloris ! Plus sérieusement, ces couches ont pour avantage d’être très ajusté sur les bébés.

plage ou piscine

Comme les maillots Bummis, les Hamac sont pourvus d’un petit absorbant amovible qui permet de garder votre enfant au sec lorsqu’il joue en dehors de l’eau ou sur le trajet entre la maison et la piscine ou la mer.

Et pour vraiment bien protéger votre enfant, les couches de bain Hamac ne laissent pas passer les UVA/UVB tout comme leurs t-shirts !

Top Anti-UV

Maintenant que les fesses de votre bébé sont équipées pour la baignade, reste à lui offrir une protection totale avec les t-shirts anti-UV. Ceux de chez Hamac ont pour avantage d’être fabriqués en France et d’avoir une très haute protection UPF 50+ sans crème solaire. Leurs tissus sont résistants au chlore et au sel pour pouvoir les garder longtemps !

plage ou piscine

Il ne vous reste plus qu’à coordonner maillot et top anti-UV !

A vous de jouer !

No More Limits avec ApiAfrique!

 A l’occasion de la Journée de l’Hygiène Féminine et de la Semaine Européenne du Développement Durable, faisons un petit focus sur les actions d’ApiAfrique au Sénégal!

Des serviettes belles, fiables et confortables!

Les femmes et les bébés sont au cœur de nos actions et nous avons la chance d’être de plus en plus sollicités pour présenter nos produits et co-animer des événements auprès de publics variés :  

•   Femmes en prison (plus de 600 serviettes à la prison de Rufisque fin mars), 

•   Lycéens et lycéennes (magnifique matinée au Lycée de Somone-Ngaparou le 8 mars avec SpeakUp Africa), 

•   Mamans avec leur fille (à la clinique NEST), 

•   Associations de femmes dans les villages,

 Couches Lavables à la Pouponnière de Mbour avec une association d’infirmières toulousaines…

Les utilisatrices nous confirment l’intérêt de nos produits.Elles font beaucoup d’économies, leurs bébés n’ont plus d’érythèmes fessiers et elles ont moins de déchets à gérer ! Découvrez leurs témoignages !

Notre défit :Rendre ces produits accessibles au plus grand nombre à travers des partenariats au Sénégal, en France et ailleurs.

 Où en sommes-nous ?

•   Au Sénégal nous avons à présent une vraie reconnaissance et un réseau de partenaires fort que nous continuons à faire grandir au quotidien

•   Nos produits sont déjà expédiés partout dans le monde grâce, notamment, au site sénégalais awalebiz.com (lauréat du concours Orange Lingère Digital Challenge 2018). En France, via  apinapi.fr, les produits ApiAfrique rencontrent un grand succès de par, leur design et le fait qu’ils soient fabriqués localement par des femmes sénégalaises.

•   Nous vendons aujourd’hui toute la production au Sénégal et en France, et avons des demandes dans une vingtaine de pays.

•   Nous nous préparons à exporter en Afrique de l’Ouest dès que la production le permettra (d’où le besoin d’investissement via LITA.co, plateforme d’investissement responsable). 

•   Notre équipe s’agrandit chaque mois et compte déjà 10 personnes au Sénégal. C’est un plaisir de créer de l’emploi et de les faire monter en compétence durablement.

 ApiAfrique est de plus en plus mise en avant dans les médias et sur les réseaux sociaux et c’est un véritable atout. 

 

Nos couturières à l’ouvrage !

Le besoin auquel nous répondons est tellement vaste qu’il nous faut rapidement augmenter nos capacités de production.

Grandir demande des investissements et des recrutements et pour cela nous avons décidé d’ouvrir le capital de la société française « Soyons Prêts à Changer », maison mère de l’entreprise sénégalaise « ApiAfrique ». 

Grâce à notre partenaire, la plateforme d’investissement responsable LITA.co, chacun devient investisseur (à partir de 240 euros).  Il s’agit d’un financement participatif en « equity ». Ce n’est pas du don, vous recevez des parts de la société en échange de votre investissement et cela donne droit à des réduction d’impôt de 18 à 25% du montant investi. C’est sécurisé, simple et l’équipe de LITA.co s’occupe de tout. Créez-vous un compte investisseur en quelques minutes, et contactez-les au (+33)1 40 35 47 83 ou sur leur tchat en ligne si vous avez la moindre question !                                                               

Et pour finir…

Découvrez le superbe reportage de la journaliste Véronique Badets dans le journal Pèlerin , ainsi que celui de Clémence Cluzel dans les Nouvelles de Dakar!

Visitez notre site internewww.apiafrique.com refait dernièrement pasekou.org.

                   

La Semaine internationale de la couche lavable 2018 (SICL 2018)

La Semaine internationale de la couche lavable 2018 arrive ! Officiellement, elle se tient du 23 au 29 avril un peu partout dans le monde. Mais chez ApiNapi et ses NapiAngels, nous avions tellement de projets à vous proposer que nous la faisons démarrer dès le samedi 21 avril et nous terminerons les derniers événements le lundi 30 avril au soir !

Au programme : des braderies de couches lavables d’occasion, des ateliers, des webinaires, des articles, des concours et même des frais de port offert sur la boutique en ligne !

Les Napi’Occaz, ventes  et trocs de couches lavables d’occasion

sicl 2018


A Rennes : Napi’Occaz, vente de couches lavables d’occasion, organisée par Marianne, conseillère à Rennes.

Samedi 21 avril de 10h à 12h à La Parenthèse, 4 rue de la Crèche – Rennes

Contact : marianne@bebiomena.fr  / www.bebiomena.fr

 

Près d’Annecy, à Alby sur Chéran, Justine, conseillère en Haute-Savoie, tiendra un stand d’information lors de la Bourse aux couches organisée par l’agglomération d’Annecy.

Samedi 21 avril, de 9h à 17h à Alby-sur-Chéran.

Contact : ideesdejustine@gmail.com

 

A Carpentras, Sylvie, conseillère dans la Drôme, tiendra un stand d’information lors du vide grenier spécial bébé.

Elle pourra entre autre vous donner toutes les conseils utiles si vous trouvez des couches lavables d’occasion !

Samedi 21 avril à Carpentras

Contact : lingeetlange@gmail.com

 

 A Nantes : Troquons nos couches, un troc de couches organisé par Margaux, conseillère à Nantes.

Vous apportez les couches que vous n’utilisez plus et vous les échanger contre celles de votre voisin(e) !

Mercredi 25 avril de 9h30 à 11h00 au P’tit qu’à fait, rue des Olivettes.

Nombre de participants limité.

Contact : margaux@leculdanslherbe.fr

 

A Paris : Napi’Occaz, bourse aux couches, organisée par Mathilde, conseillère en Ille de France et Jeanne-Aurélie, co-fondatrice d’ApiNapi.

Samedi 28 avril de 10h à 13h à la boutique TaleMe ,10 Rue de Paradis, 75010 Paris

Contact : contact@babyblossom.fr

Bénéficiez de 50% de réduction sur le 1er mois d’abonnement à Tale Me, le premier service de location de vêtements maternité & enfant de 0 à 6 ans avec le code : APINAPI.

Valable jusqu’au 1er mai!
Faîtes-vous plaisir, tout en respectant la planète !

 

Ateliers et rencontres autour des couches lavables

 

sial 2018

A Rennes, samedi 21 avril de 17h à 18h30 à La Parenthèse / 0’nidou

Marianne, conseillère à Rennes, vous expliquera tout sur les couches lavables !

Inscriptions et renseignements : marianne@bebiomena.frou  06.11.27.32.44

Tarif unique de 15 euros par famille

 

A Toulouse : apéro « bébé zéro déchet » mercredi 25 avril à 19h30 au café Salmanazar

Laureen, conseillère à Toulouse, vous expliquera comment devenir des parents zéro déchets grâce, notamment à l’utilisation des couches lavables !

Contact : atelierstparent@gmail.com

 

A Nantes, « Fabriquons nos couches »mercredi 25 avril de 14h à 17h à la maison de quartier de la bottière à Nantes.

Margaux, conseillère à Nantes, s’associe à Elodie de l’association Terre de Création et de la Cabane d’Elo. Elles vous apprendront à coudre vous même vos TE1 à poche évolutive.
Atelier limité à 6 personnes.

Tarifs : 40 euros.

Contact : margaux@leculdanslherbe.fr ou 07 71 59 02 76.

 

A Rennes, vendredi 27 avril de 10h à 11h30 au Café Albertine à Rennes

Marianne, conseillère à Rennes, vous fera découvrir les couches lavables.

Inscriptions et renseignements : marianne@bebiomena.fr ou  06.11.27.32.44

Tarif unique de 15 euros par famille

 

 A Nantes : samedi 28 avril de 10h à 11h30 à La Caverne d’Ali Bambin à Orvault

Margaux, conseillère à Nantes, vous donnera toutes les infos nécessaires pour démarrer sereinement les couches lavables !

ATELIER COMPLET

Contact : margaux@leculdanslherbe.fr

 

A Carros, près de Nice, le samedi 28 avril de 15h à 16h30

Lolita, conseillère près de Nice, vous accueille pour vous faire découvrir les couches lavables !

Renseignements : latitedioise@gmail.com

 

A Mont-de-Marsan, Napi’Meet le samedi 28 avril de 10h à 12h à la Biocoop

Karine, conseillère dans les Landes, vous attendra à La Biocoop de Mont-de-Marsan pour vous faire découvrir les couches lavables.

Tarif : Gratuit

Contact : bootliirbi@gmail.com

 

A Paris, samedi 28 avril de 15h à 16h30 à la boutique TaleMe

Sandra, conseillère en Ile de France vous expliquera tout sur les couches lavables !

Tarif : 10 par personne / 15 euros par famille

 

Et chez ApiNapi ?

 

Eh bien, ApiNapi aussi vous a concocté quelques surprises pour la Semaine internationale de la couche lavable !

  • Des Frais de port offerts ! Sur la période du 21 au 30 avril 2018, ApiNapi vous offre les frais de port sur vos commandes sur le site www.apinapi.fr en utilisant le code SICL2018.
  • Un concours pour gagner une TE2 Bamboolik ! Vous pourrez jouer du 21 au 30 avril. On vous explique tout samedi 21 avril sur la page Facebook d’ApiNapi !

SICL 2018

 

Avec ce beau programme, nous vous souhaitons

une belle Semaine Internationale de la couche lavable 2018 !

Les protections féminines Bummis toujours plus innovantes !

Mesdames, vous êtes de plus en plus nombreuses à utiliser des protections féminines lavables. Finis les produits chimiques et les tonnes de déchets !

protection féminine Bummis

Pour vous rendre la vie encore plus facile et plus confortable, Bummis a pensé à vous !

Des bandes anti-dérapantes

Fini les serviettes lavables qui avaient parfois tendance à glisser subrepticement à l’arrière de la culotte ! Deux petites bandes antidérapantes les empêcheront désormais de se déplacer. Une fois mise en place, il ne vous restera plus qu’à l’oublier !

protection féminines Bummis

Des boutons pressions plus discrets

Autre innovation qui fera tout particulièrement plaisir aux cyclistes : le changement des boutons pressions ! Le bouton pression en plastique a été remplacé par un bouton métallique beaucoup plus fin. A vous les longues balades à vélo maintenant !

protection féminines Bummis

La qualité Bummis

Mais ce qui ne change pas, c’est bien leur efficacité ! Toujours en coton bio, les protège-slips et les serviettes lavables sont vraiment très absorbantes. Et la partie imperméable en PUL garantit un confort incomparable puisqu’elle laisse la peau respirer !

Trois modèles de protections féminines

Les protections féminines existent dans 3 tailles pour s’adapter à chaque flux :

- les protèges slips pour les début et fins de cycles ou pour compléter la cup.

- les serviettes jour pour les flux normaux.

- les serviettes ultra pour la nuit ou les flux abondants. La partie absorbante vient se clipper à l’aide de pressions sur la partie imperméable pour permettre plus de confort. Lorsque vous vous changez, il suffit de venir fixer un nouvel absorbant sur la partie imperméable.

Pour un équipement complet, il faut prévoir entre 10 et 12 serviettes que vous laverez au gré de vos machines après les avoir rincées à l’eau froide. Pour les détacher, le savon au fiel de boeuf fait des miracles tout en respectant votre peau et l’environnement !

protection féminine Bummis

 

Vous n’avez désormais plus la moindre excuse pour ne pas les utiliser !

 

Justine, conseillère en Haute-Savoie (74)

Justine a rejoint l’équipe des NapiAngels, voici son portrait !

Justine

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ? 

Je m’appelle Justine, j’ai 25 ans, j’ai fait des études en relations clients. J’ai fait mes études un peut partout en France et j’ai pausé mes valises en Haute Savoie il y a 2 ans. Je suis maman d’un petit garçon né en 2017. Et il a changé ma vision de la vie !

2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

J’aime coudre, lire et prendre soins des autres.

 3/ Un rêve… une utopie ?

Je rêve que les gens prennent conscience qu’ils peuvent changer les choses grâce à leurs actions quotidiennes. Et qu’ainsi nos modes de consommation changent.

 4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Devenir conseillère Apinapi était pour moi une évidence. Après 2 mois de recherches sur les couches lavables et 4 mois d’utilisation, je me suis dit que je devais informer les personnes autour de moi. Je vis dans une vallée polluée (la vallée de l’Arve) et ici je n’ai pas trouvée d’information sur les couches lavables. Je trouve cela vraiment dommage surtout qu’ici tout est fait pour réduire ses déchets. Alors j’ai contacté Apinapi et je me suis formée pour pouvoir informer.

5/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

Une cousine est très au faite de la réduction des déchets (elle n’a pas d’enfant) et elle m’a parlé des couches lavables mais ne savais pas trop comment les utiliser. Alors j’ai fait des recherches sur internet et j’ai regardé beaucoup de vidéos youtube ! Il n’y a pas de magasin ou de conseillère qui pouvait m’informer dans mon département

7/ Pourquoi as-tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

Parce que c’est plus sain pour mon fils. A l’époque j’achetais que des produits bios ou locaux pour lui (repas, produits d’hygiène…), alors forcement à un moment je me suis questionnée sur les couches. Et j’ai pas hésité longtemps ! Le plus long à été de choisir la marque et les coloris. Parce que quand même les couches lavables c’est bien plus beau qu’une couche jetable !

 

8/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

A Passy (74), Sallanches, Chamonix (et alentours). Et je peux me déplacer dans les départements de Savoie et Haute-Savoie voire en Isère.

9/ Que proposes-tu exactement ?

Je propose :

  • Des ateliers en groupe, le tarif est à définir en fonction du lieu et du nombre de personnes
  • Des ateliers individuels, 30€ plus les frais kilométriques si l’atelier à lieu à plus de 30 min de Sallanches
  • Un service de location de couches lavables pour tester avant de s’équiper !

 

Contacts :  Justine Bruneau

Téléphone : 06.34.45.44.74

Mail : ideesdejustine@gmail.com

Facebook : Les idées de Justine

Camille, conseillère en Haute-Garonne (31)

Camille vient de rejoindre l’équipe des NapiAngels, voici son portrait !

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Après une formation de fleuriste, et la création d’accessoires en couture pour petits et grands, j’ai donné naissance à un petit Robin. J’ai ainsi découvert une maman louve au fond de mon coeur, me voilà devenue très proximale et maternante. J’ai ainsi décidé de m’orienter dans cette voie et de me former pour accompagner tous les jeunes parents dans cette si belle étape de notre vie.

2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

Mes passions?
J’avoue en avoir plusieurs : j’adore les loisirs créatifs. J’aime commencer tout pleins de créations et d’idées que je trouve par-ci par-là, mais je vais rarement jusqu’au bout car je commence déjà autre chose .
J’adore aussi la lecture, l’évasion et le savoir que cela peut apporter.
Et en dernier, le chocolat et là c’est carrément l’amour fou !

3/ Un rêve… une utopie ?

J’ai en effet un assez joli rêve qui j’espère, d’ici une ou deux années, se concrétisera.
Chaque année je me forme à une ou plusieurs activées (portage, couches lavables, massages bébé et j’ai plein d’idées en tête) et cela pour ouvrir un lieu pour l’accueil des parents sur une éducation différente et pour permettre une ouverture d’esprit.

4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

J’ai choisi Apinapi pour le réseau sur la France entière et le partage avec les autres conseillères, ceci est une vraie chance ! Et aussi car pour moi il est temps de penser à la planète et aux gestes que chaque personne peut mettre en place pour préserver notre jolie terre.

J’ai aussi apprécié leurs compétences et cela depuis plusieurs années ainsi que leurs choix réfléchis des marques proposées.

5/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

En premier, la Cup et les serviettes hygiéniques lavables, impossible de m’en passer
En deuxième les couches Bamboozle de chez Tots Bots, un incontournable des nuits de mon fiston. En dernier, les jolis sacs imperméables de transports de chez bummis, j’adore leurs coloris!

6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

Au cours de ma grossesse, j’avais abordé le sujet avec ma sage-femme et je lui avais dit : JAMAIS ! Et pourtant à la naissance de mon garçon j’ai vu les choses tellement différemment que j’ai commencé à me renseigner ! Il était impossible pour moi de continuer à mettre autant de produits toxiques sur les fesses de mon bébé.

7/ Pourquoi as-tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

J’ai décidé de sauter le pas quand mon fils a commencé à avoir de l’eczéma en fortes crises dès l’âge de 2 mois. Maintenant qu’il a 15 mois nous sommes en lavables systématiquement depuis plusieurs mois déjà. Et pour mes prochains enfants, je ne me pose même pas la question, couches lavables d’office ! Adios le jetable.

8/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

Moi je suis de Carbonne, à une cinquantaine de kilomètres de Toulouse, donc je me déplace jusqu’à la périphérie de Toulouse..

9/ Que proposes-tu exactement à travers ton activité de conseillère ?

Pour l’instant je me déplace à domicile en attendant de proposer un lieu avec des dates d’ateliers réguliers.
Et pour les lot de location c’est en cours de construction!

Contact :  Camille – 06.03.42.63.04

camille.schamm@gmail.com

Laura, conseillère ApiNapi dans le Val de Marne (94)

Voici le portrait de Laura, conseillère Fresnes dans le Val-de-Marne (94)

Laura conseillère dans le 94

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ? 

Je m’appelle Laura, je suis diététicienne et maman d’un petit oiseau de 9 mois, actuellement en pleine démarche de réduction des déchets pour notre plus grand bien et celui de la planète !

 2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

La cuisine (mon métier), la poésie, les arts créatifs… et… papoter ! :D

 3/Un rêve… une utopie ? 

Qu’on arrête de polluer et abîmer les fesses de nos bébés avec des produits nocifs… Que le monde prenne conscience des effets néfastes du « tout jetable »…

4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Pour pouvoir faire découvrir des alternatives aux produits jetables du quotidien. Prendre soin de son bébé avec des produits écologiques et naturels, c’est aussi prendre soin de la planète !

 5/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

  • La couche classique Bamboozle de la marque Tots Bots pour les grosses nuits de mon bébé,
  • Les langes pré-pliés de Bummis,
  • les cup (qui révolutionnent la vie des femmes!).

6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

Par hasard ! Sorti dans une conversation avec mon mari mais sans savoir à quoi ça ressemblait ni comment ça fonctionnait !

7/ Pourquoi as-tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

Le scandale des perturbateurs endocriniens et produits chimiques dans les couches jetables a éclaté alors que j’étais enceinte ; un jour, avec mon mari, on s’est dit « tu sais comment ça fonctionne les couches lavables ? ». Ni une ni deux, je me suis lancée dans des recherches approfondies et nous voilà conquis ! L’aspect économique nous a aussi titillé il faut l’avouer:)

8/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

J’habite à Fresnes (94) et je suis mobile aux alentours selon distance et demande (94, 92, 91, 77, 75).

9/ Que proposes-tu exactement ?

  • Ateliers « Coup de pouce » à la MJC de Fresnes, avec l’association « Un enfant dans la ville » (1h30, 10€)
  • Ateliers « Découverte des couches lavables » à la boutique « Têtard et Nénuphar » à Antony (92)
  • Rencontre et découverte des couches lavables au domicile des futurs & jeunes parents (1h30-2h, 40€ + éventuellement frais de déplacement selon distance).
  • En programmation : « café couches », animations en magasins bio/vrac…
  • Autres prestations possibles sur demande

Contact : Laura - 06-72-35-93-57

laura.apinapi@gmail.com

facebook.com/laura.conseillereapinapi