SYLVIE, CONSEILLERE DANS LA DROME – 26

Voici le portrait de Sylvie, conseillère dans la Drôme (26)

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis dynamique, sociable, et j’apprends la patience auprès de mes enfants : trois chipounettes pleines de vie, Eva née en 2008, Margaux née en 2010 et Charline née en 2011.

2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

J’aime rire, danser, chanter aussi mais c’est les autres qui risquent de ne pas apprécier ! Je n’ai pas de passion en particulier mais je me ressource facilement avec tout ce qui est synonyme d’espace, de nature, de grand ciel …alors de la promenade à la rando c’est mon bol d’air, seule, en amoureux, en famille, avec les amis….

 3/ Un rêve… une utopie ?

L’adage dit de ne pas faire aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse… alors je rêve fort de rapport sociaux dénués de jugement, de manipulation, de jalousie, …ah ! si seulement on pouvait se sentir toujours libre, serein et dans la bienveillance… Ah  oui ! quitte à rêver, j’aimerai que mes filles rangent leur chambre !!

 4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Devenir Conseillère Apinapi, c’est un beau moyen de proposer un panel de beaux produits, aux matières nobles, d’innovations à un public plus large que celui de ma belle vallée des Baronnies.

5/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

Je suis fan des couches TE1 comme la MiniMimi de Bamboolik, et j’ai eu un vrai coup de cœur pour le lange et le shorty en laine de Disana, véritable incontournable du trousseau de naissance de bébé !

6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

J’ai été convaincue par l’usage de la couche lavable par une grande amie qui m’a conseillée formidablement bien dès qu’Eva a commencé l’alimentation diversifiée. En effet, ma première fille s’est rapidement révélée allergique à la cellulose. Alors, lasse des couches «  tout coton » à jeter, j’ai passé le pas du lavable à ce moment-là,

C’était en effet ainsi une approche plus tardive mais plus douce et efficace des couches lavables, puisque mon enfant avait alors des selles plus moulées que lorsqu’elle était allaitée.

Et j’ai naturellement poursuivi avec mes deux autres nénettes…

7/ Pourquoi as-tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

J’ai donc eu mes filles avec 2 ans puis 18 mois d’écart, et même en travaillant, comme j’effectuais le lavage de mon stock hebdomadaire de 40 couches qu’une fois par semaine, et que la crèche de Buis les Baronnies a très bien accueilli le lange, cette aventure a été très simple à vivre .

D’autant que je suis une écolo modérée : entendez par là que je n’en fais pas un mode de vie extrême, si c’est simple ok, s’il faut tout chambouler pour être une « vraie baba-cool » alors non ! Donc si moi, la « feignasse » des gestes verts j’ai utilisé la couche lavable, c’est que tout le monde peut le faire !!!

8/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

Je peux être mobile autour de Buis les Baronnies, c’est-à-dire rencontrer les parents curieux de la couche lavable des environs de Vaison-la-Romaine, Nyons, Valréas, Carpentras, Bollène, Pierrelatte, Montelimar, Dieulefit….la Drôme provençale donc !

9/ Que proposes-tu exactement : ateliers (Quoi ? Comment ? Quel coût ?), location (Comment ? Quel coût ?), autres…

Je suis toujours présente sur les manifestations du bio (SFoire Eco-bio « Naturellement » en mai ) ou de la petite enfance à Nyons (vide-greniers bébé), si vous souhaitez me rencontrer, et voir, toucher, en VRAI les différentes sortes de couches lavables, poser toutes vos questions de bon usage et entretien de la couche lavable.

Je peux également me déplacer à domicile pour animer un atelier collectif, minimum 4 personnes ; compter 15 euros / personne.

Pour un atelier à domicile, individuel, compter 50 euros.

Au plaisir de vous rencontrer quelle que soit l’occasion !

Pour la contacter : 06.28.30.86.00 ou par mail : lingeetlange@gmail.com

 

 

 

Le change de bébé: comment s’y retrouver dans la jungle des produits?

Il est vrai que lorsque l’on est une jeune maman soucieuse du bien-être de bébé, on a un peu tendance à croire sur parole tous ces slogans de produits promettant monts et merveilles.

Une fois la moitié des rayons dévalisés, on se retrouve face au dilemme du choix.

Pour les mamans souhaitant utiliser des produits écologiques, sains tout en étant efficaces, la liste des produits possibles se réduit sérieusement.

Less is More…

Tout d’abord, il y a la version minimaliste qui consiste à nettoyer les fesses de bébé à l’eau et au savon. C’est clairement efficace et économique. Ca fait le job d’autant plus qu’en général on ne se retrouve pas confronté à des problèmes d’allergies ou autres désagréments de ce type.

Le problème qui se pose, c’est surtout en cas de sorties que ça devient tout d’un coup beaucoup moins pratique.

La version lingettes jetables, bien que tentante est clairement celle qui est à éviter. Les nombreuses polémiques autour de la composition des lingettes jetables a fait les choux gras de la presse.

Les solvants et autres produits chimiques allergisants composants les lingettes sont clairement reconnus comme étant néfastes pour la santé de bébé.

Bien que très pratique, il existe tout de même des solutions pour allier le pratique et le sain notamment grâce au liniment.

Le liniment oléo-calcaire, QESACO

Le liniment est une composition crémeuse faite à base d’huile d’olive et d’eau de chaux. Cette crème permet de nettoyer les salissures de manière efficace. Il suffit de l’appliquer à l’aide d’un coton sur les zones à nettoyer et en particulier sur les fesses de bébé.

Il s’agit clairement d’une solution économique et saine pour la peau de bébé.

L’huile d’olive est connue pour ses vertus apaisante et cicatrisante notamment en cas d’érythèmes fessiers.

Le liniment peut être appliqué sur un coton pour nettoyer les fesses de bébé, le débarbouiller de ses salissures et même démaquiller maman.

Il est aussi tout à fait possible de se servir du liniment pour masser et hydrater la peau de bébé sur tout le corps.

Si vous utilisez des couches lavables, il faudra par contre veiller à ne pas trop en mettre au risque de rendre la couche plus difficile à laver, voire totalement imperméable en cas de contact prolongé avec des matières type microfibre.

DIY

Le liniment oléo calcaire fait parti de ces produits qu’il est très facile de fabriquer seule.

Voici une recette facile et rapide pour fabriquer votre liniment :

–                    Eau de chaux et huile d’olive Bio en tant pour tant

–                    Quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse pour la conservation

Passez au mixeur jusqu’à l’obtention d’une solution laiteuse homogène.

Pour celles qui préfèrent acheter du liniment oléo-calcaire, vous pouvez en trouver facilement dans toutes les boutiques bios comme ici.

Pour celles qui vont se lancer dans la fabrication du liniment fait maison, sachez que celui-ci se conserve plusieurs semaines sans problème.

Pensez juste à bien agiter la solution avant utilisation et à le conserver dans une bouteille hermétique à l’abri de la lumière.

Salma

Bon sang, mais c’est bien sûr!

Aujourd’hui, pendant que je travaillais tranquillement à mon ordinateur (j’étais sur Facebook, quoi..) en prêtant une oreille distraite à la télé, un mot a attiré mon attention : syndrome du choc toxique.

Attends, attends, ça me dit quelque chose… Je monte le volume et oui, ça me revient à l’esprit : une infection, qui peut être fatale, liée à l’utilisation de tampons hygiéniques. Moi, qui ai arrêté d’utiliser ce genre de produits il y a fort longtemps, j’avais complètement effacé de ma tête cette pathologie. Et tous les autres risques liés à l’utilisation des protections périodiques  jetables, pleines de produits chimiques d’obscure nature, depuis que je me suis vouée aux produits hygiéniques lavables.

A vrai dire, initialement j’avais plutôt voué mon fils à la cause : c’est pratique, un nouveau-né ne conteste pas par principe les choix faits pour lui par ses parents (ça, c’est une quinzaine d’année plus tard), du coup, couches lavables obligatoires pour son popotin. Et il adorait. Enfin, je crois. Et après, je me suis dit : « Pourquoi lui, alors qu’il est là depuis une semaine à peine, il est déjà écolo, malin  , économe , clairvoyant, il fait un geste pour la planète qui sera la sienne, protège sa santé et  le  portefeuille de sa maman chérie  alors que moi, qui suis  là depuis des lustres , je continue  à m’empoisonner tous les mois et à créer des déchets qui avec un peu de chance finiront  dans  l’eau avec laquelle je fais bouillir mes pâtes ? » Stop. J’ai donc testé les serviettes hygiéniques réutilisables BUMMIS, rigoureusement en coton bio, sans aucun produit chimique louche et à un prix hyper compétitif, compte tenu de leur durée de vie (une dizaine d’années minimum).

Des serviettes à croquer!

J’étais tout de même un peu sceptique : « Quoi ? Pas de colle ? Et comment ça tient en place ? » « Mais il va y avoir plein de fuites ! » «  Comment ? Il faut les laver ? Et comment on détache ? Toutes les pubs de détachants le disent, avec le chocolat et l’herbe, le sang est impossible à détacher ! » (Personnellement je n’en savais rien, mais si la télé le dit…) «  Mais ! Du sang, enfin… c’est sale , c’est plein de microbes, c’est pas hygiénique à la fin ! » (A bien y penser, je n’en suis pas si sûre que ça, s’il était sale et plein de microbes, on ne serait pas toutes en train de mourir de gangrène  à chaque cycle ?) . Bon, au final, je teste. Et j’adopte immédiatement !

« Quoi ? Pas de colle ? » Et non ! Les petites pressions et  l’extérieur en double « pul » qui accroche le coton de la culotte  garantissent un maintien parfait. En plus la serviette est fine et super confortable.

«  Les fuites !! ». Aucune. Pas faute d’avoir essayé, pourtant…

«  Il faut les laver ! » Ben oui, c’est un peu le principe du lavable. Et bien, un rinçage rapide à l’eau froide, on pose un peu de savon au fiel (j’en ai un stock, car il faut bien détacher le caca des couches de bébé) et hop, en machine en attente du prochain lavage à 40°. Elles sortent propres ! Et on ne crée pas un déchet super toxique pour notre planète et celle du bébé clairvoyant (voir cf au dessus) .

« Le sang, c’est sale ! » Oui bon, mais ça se lave.  Et bien, en plus !

Bilan final : plus aucune irritation au plastique ou réaction à la colle des serviettes jetables ; plus de mauvaises odeurs causées par  le contact du sang avec les fameux produits chimiques d’obscure nature mentionnés auparavant ; au supermarché, je ne sais plus où se trouve  le rayon serviettes, ni le prix d’un paquet de serviettes jetables ; je  ne risque jamais de tomber en panne de protections ou d’être prise par surprise: fais ce que tu veux, Nature, moi je suis autonome ET économe !!

Simona

 

Florence, conseillère ApiNapi dans le 56 !

Florence est NapiAngel depuis des années !

Elle a pas mal déménagé ces derniers temps et viens de poser ses valises dans le Morbihan (56). Entre temps elle attend son troisième enfant, a créé une asso… Elle méritait bien qu’on lui consacre un nouvel article !

1/ Florence, Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Florence, je suis maman de 2 filles de 4 ans ½ et 3 ans et bientôt un 3ème bébé. Je suis infirmière en pédiatrie depuis 7 ans et passionnée par le domaine de la puériculture, plutôt dans une approche respectueuse de l’enfant et de son environnement. J’ai crée une association de soutien à la parentalité il y a 1 an.

 

2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

La puériculture donc…mais aussi la lecture, passer du temps avec mes enfants, ma famille, être dehors.

 

3/Un rêve… une utopie ?

Faire ma part pour construire le monde de demain, celui de nos enfants !

 

4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Pour répondre à la demande croissante de parents qui souhaitent en savoir plus sur les alternatives au tout-jetable et pour pouvoir échanger avec d’autres parents sur tous les thèmes touchant à la parentalité.

 

5/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

Les couches Bummis, les lingettes démaquillantes Doujan et les gourdes à compote réutilisables.

 

6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

Emmenée par ma tante à la boutique ApiNapi de Paris il y a 5 ans….

 

7/ Pourquoi as tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

Au début une petite tendance à l’anticonformisme….

Puis dans un souci de réduction des déchets et de protection de la peau, de la santé de mes enfants.

 

8/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

A Vannes, à Grand-champ (56) et à domicile aux alentours.

 

9/ Que proposes-tu exactement ?

J’anime des cafés-couches deux fois par mois, sur inscription (5 euros).

J’ai des kits de location de couches lavables au mois, à temps complet pour 60 euros ou à temps partiel pour 30 euros.

Je propose également des cours de portage et de la location d’écharpes, porte-bébés….

Téléphone : 06.33.86.66.97

Mail : afleurdepeau@ntymail.com

Page FB : A Fleur De Peau

 

Laureen, conseillère ApiNapi en Haute-Garonne (31)

Laureen vient de rejoindre l’équipe des conseillères. Voici son portrait :

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Éducatrice de jeunes enfants de formation, j’ai travaillé en crèche pendant 8 ans puis j’ai eu mon 1er enfant. Au moment de reprendre le travail j’ai décidé de changer d’emploi et de former les futurs professionnels en CAP petite enfance. J’ai aussi recruté les intervenants à domicile pour un service de garde d’enfants à domicile, et j’ai  monté en partie une boite de formation CAP Petite Enfance.

Actuellement je viens de monter une Association d’Accompagnement Parental sur divers thèmes comme les couches lavables, la communication gestuelle, les soins du bébé et les modes de garde.

 

Quelles sont tes passions dans la vie ?

Monter des projets, rencontrer des gens, échanger, profiter des bons moments !

 

Un rêve… une utopie ?

Un monde sans déchet, propre, un climat redevenu normal et un fonctionnement du monde plus humains… et plus sain !!

 

Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Pour favoriser le zéro déchet et donc la protection de la planète !!  Et pour sauvegarder la santé de nos bambins, la future génération !!

 

Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ? 

Les couches lavables, les serviettes hygiéniques lavables et la Cup !

 

Comment as-tu connu les couches lavables ?

Par des articles sur internet, puis grâce à ApiNapi !

 

Pourquoi as tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

Pour leur santé, pour leur bien être et pour la planète !

 

Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

A Toulouse et en région toulousaine.

 

Que proposes-tu exactement : 

Pour l’instant je ne propose que de la démonstration, des conseils et des explications. Les ateliers durent une heure maximum. Je couple en général les couches lavables avec les soins du bébé… L’atelier coute 8€ par famille lors des ateliers de groupe et 10€ si c’est au domicile, en individuel.

Pour demander un atelier il suffit de m’écrire sur mon mail  et de me laisser un numéro de téléphone ainsi qu’une adresse mail valide !

Contacts :

Par téléphone : 06 66 95 17 98

Par mail : ateliersTparent@gmail.com

Par Facebook :  https://www.facebook.com/AteliersTparent/

Les incontournables d’ApiNapi!

Bonjour à toutes et à tous,

Cette semaine au menu d’ApiNapi :

*         Deux ateliers ApiNapi :

Vendredi 18 novembre après-midi à Paris, les curieux du zéro déchet et des couches lavables pourront nous retrouver à la Recyclerie, une ferme urbaine éco-responsable située à Porte de Clignancourt. Un lieu qui promet de séduire les petits comme les grands !

-       De 14h30 à 16h : l’atelier Soyez Prêts à Changer permet de se familiariser avec les couches lavables et les produits réutilisables du quotidien pour toute la famille. Idéal pour les débutants ! Prix : 10 € par personne, 15 € pour un couple

-       De 16h30 à 18h : l’atelier Papott’Couches permet aux parents déjà initiés d’échanger des conseils sur l’équipement, l’entretien, les astuces et partager ses expériences avec d’autres parents. Atelier gratuit !

Plus d’informations dans l’agenda de La Recyclerie : http://www.larecyclerie.com/agenda/

Inscriptions : contact@apinapi.fr

*         Soirée de la transition :

Gwendal & Cie organise sa deuxième soirée de la transition ce jeudi 17 novembre à 19h30.

Le but est clair : changer ses habitudes en douceur pour vivre mieux et gagner en autonomie. Vous pourrez participer à deux ateliers pratiques de 30 minutes organisés par trois acteurs de l’économie sociale et solidaire – dont ApiNapi !

Infos et réservation ici : https://www.facebook.com/events/1770692773182696/.

*         La Maison du Zéro Déchet :

L’association Zero Waste France lance prochainement la Maison du Zéro Déchet, un lieu dans Paris entièrement consacré à ce mode de vie, avec un espace boutique. La campagne de crowdfunding bat son plein, il reste deux jours pour participer : https://fr.ulule.com/la-maison-du-zero-dechet/ .

Nous sommes ravis de pouvoir accompagner ce projet et avons hâte d’en voir la suite !

Et pour rester dans la thématique retrouvez les deux guides de la famille Zero déchets :

La famille zero dechet – Ze guide

Les Zenfants Zero déchet – Ze mission

Nous vous attendons !

 L’équipe ApiNapi

 

Une conseillère ApiNapi dans les Biocoop de Rennes

Depuis un peu plus d’un an, les Biocoop de Rennes proposent un véritable rayon consacré aux couches lavables de la marque Bummis. Ces couches en coton biologique sont fabriquées par une entreprise canadienne, particulièrement soucieuse de l’environnement et des conditions de travail. Simples d’utilisation et efficaces, les couches Bummis proposent des modèles pour tous les budgets.

 

Et pour bien vous accompagner dans l’utilisation de ces couches lavables, les Biocoop vous proposent depuis le mois de septembre des ateliers avec une conseillère ApiNapi ! Pendant ces ateliers, vous découvrirez tous les avantages qu’offrent ces couches réutilisables. En effet, utiliser des couches lavables n’est pas seulement une question d’écologie ! C’est aussi une manière de faire des économies, de prendre soin de la santé de votre bébé et de gagner en autonomie ! Et puis, l’atelier est bien évidemment l’occasion de comprendre les différents systèmes qui existent, de les manipuler, de les essayer sur un poupon et de découvrir toutes les astuces pour entretenir efficacement et simplement les couches de vos tout-petits.

 

Le jour de l’atelier chaque inscrit bénéficie d’une remise de 5% sur son équipement dans l’un des magasins de la ville.

 

– samedi 5 novembre 2016 de 9h30 à 11h à Cleunay. Réservation : 02 99 67 38 63

– samedi 19 novembre 2016 de 9h30 à 11h à Cesson-Sévigné. Réservation : 02 99 83 09 84

– samedi 3 décembre 2016 de 9h30 à 11h au Centre ville. Réservation : 02 90 22 69 79

– samedi 10 décembre 2016 de 9h30 à 11h à St Grégoire. Réservation : 02 99 87 14 14

La nouvelle vie d’ApiNapi

 Une page se tourne, une nouvelle s’écrit !

Nous avons entamé avec ApiNapi notre 7ème rentrée et nous ne cessons d’évoluer au fur et à mesure de nos rencontres avec nos clients, nos fournisseurs, nos pairs, nos partenaires…qui participent tous à leur façon à cette belle aventure.

Nous avons beaucoup d’idées, certaines se sont concrétisées, d’autres sont en bonne voie comme nous vous en parlons régulièrement. Mais nous ne sommes encore que 2 pour donner vie à tout cela et nous avons du faire des choix.

La fermeture de la boutique, samedi 15 octobre, en est un très important.

La boutique nous a beaucoup apporté, tant sur le plan professionnel que personnel, et bien que nous y soyons très attachées, nous avons décidé de la mettre entre parenthèses durant un moment pour nous consacrer aux autres pôles d’activité d’ApiNapi et surtout pour mieux revenir plus tard !

Nous avons en effet dans l’idée d’ouvrir un espace zéro-déchets en collaboration avec d’autres acteurs du secteur pour donner encore plus de visibilité aux produits du quotidien qui permettent de réduire nos déchets et notre impact sur l’environnement, tout en améliorant notre santé et notre porte-monnaie !

En attendant, un petit goûter de départ s’impose !

Nous vous convions samedi 15 octobre de 12 heures à 18 heures pour venir échanger avec nous sur ce nouveau départ. Nous vous parlerons de nos projets, mais vous aussi, vous nous parlerez des vôtres ! Nous filmerons ceux qui le veulent à la manière d’une petite interview, sur leur choix des couches lavables mais aussi sur tout ce qui les inspire…pour mieux inspirer les autres ! Le résultat sera mis en ligne sur le site d’ApiNapi. Inscrivez-vous sur lévènement FB!

Rejoignez nous pour un goûter pas triste!

Et parce que vous ferez le déplacement, vous aurez droit à des réductions sur tout le stock…Si du mobilier vous intéresse, nous pouvons vous le revendre à  tout petit prix…

Les détenteurs de bons d’achat en lien avec le rachat d’occasion de leurs couches, pourront bien évidemment les utiliser sur le site. Faites-nous parvenir votre coupon par mail (contact@apinapi.fr) pour que nous puissions créer votre code.

Nous ne pouvons malheureusement plus reprendre les couches en occasion durant ces derniers jours d’ouverture mais d’autres possibilités existent : Le bon Coin, Facebook, Ebay…ou juste entre voisines !

ApiNapi continue !

Nous restons sur le terrain avec l’animation de 2 ateliers mensuels sur les produits zéro déchet du quotidien, l’un réservé aux débutants, l’autre aux initiés, à la Recyclerie dans le 18ème et au Pavillon des Canaux dans le 19ème. Dates à suivre prochainement!

La Recyclerie

La Recyclerie dans le 18ème

Nous allons développer encore davantage notre réseau de Conseillères, les NapiAngels, qui accompagnent les familles de plus en plus partout en France. C’est par elles que les parents peuvent découvrir les couches, les lingettes (et bien plus) en atelier, tester les couches en location, effectuer leurs achats et obtenir de précieux conseils.

Nous allons épauler les collectivités publiques et privées pour répondre à leur volonté de réduire les déchets, en leur proposant une aide ciblée.

Le site www.apinapi.fr reste bien en place et va s’améliorer dans les prochains temps : sélection de produits zéro déchets, toujours plus de conseil et plus de vidéos, des pages pour les pros et du contenu varié sur le blog.

Nous allons continuer de développer ApiAfrique qui avance à grands pas et qui ne tardera pas à prendre pleinement son envol. D’ailleurs, si vous souhaitez vous aussi apporter votre pierre à l’édifice, la campagne de dons est toujours ouverte : https://www.helloasso.com/associations/graine-pour-de-main/collectes/amorcage-du-projet-apiafrique

Atelier Les Mains Ouvertes

Atelier couture Les Mains Ouvertes à Warang

Restons en contact !

Vous pouvez également toujours nous suivre sur nos pages Facebook https://www.facebook.com/apinapi/ et https://www.facebook.com/apiafrique/

Ou nous envoyer un mail : contact@apinapi.fr /distribution@apinapi.fr

Ou suivre le blog.

A bientôt !

L’équipe ApiNapi

Julie, conseillère dans le Doubs (25)

Julie est conseillère dans le Doubs. Passionnée par l’écologie er la bienveillance éducative, elle vous parlera couches lavables, mais aussi portage, massage…

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis Julie, maman de bientôt deux enfants (Mael 15mois et Sam qui arrive en septembre).

Ancienne militaire, je me suis prise de passion pour l’univers Parents-Enfant.

 

Quelles sont tes passions dans la vie ?

J’aime beaucoup de choses mais principalement le sport, les sorties dans la nature, la lecture et me retrouver en famille.

 

Un rêve… une utopie ?

Offrir à mes enfants et à tout ceux que je côtoie la chance de grandir dans la bienveillance et qu’à leur tour il puisse semer des petites graines.

Et aussi, rendre les ateliers Parents-bébé/enfant beaucoup plus à la portée de tous.

 

Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

J’ai d’abords lu le blog, et j’ai tout de suite été touchée par ce qu’il y avait derrière…  c’est tout à fait en accords avec ce que je souhaite faire ressortir de mon association.

Etant moi-même dans des démarches de luttes contre les produits nocifs et avec des convictions écologiques, ça m’a parut tout de suite logique de ne pas seulement être conseillère en couche lavable seule dans mon coin mais de l’être avec d’autres personnes et soutenue dans mon projet !

 

Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

La couche Hamac

Les protections féminine Bummis

Les écharpes JPMBB

 

Comment as-tu connu les couches lavables ?

En lisant beaucoup de blog de mamans cherchant des alternatives aux couches jetables.

 

Pourquoi as tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

Principalement pour les produits nocifs que l’ont trouve dans les couches jetables. Et ensuite pour le côté économique et écologique que cela apporte.

 

Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

Je propose des rencontres principalement dans le département du Doubs (25) mais aussi sur Annemasse (74) et Chalons en champagne (51).

 

Que proposes-tu exactement : ateliers (Quoi ? Comment ? Quel coût ?), location (Comment ? Quel coût ?), autres…

Je propose pour le moment des ateliers en groupe ou individuel (à domicile où au mien), pour 10€ par personne.

Actuellement en plein déménagement, j’espère pouvoir proposer par la suite un atelier couche lavable gratuit une fois par mois.

Je suis actuellement entrain de constituer des kits de locations.

L’association propose aussi des ateliers de massage bébé, portage et bientôt d’éveil de l’enfant.

 

Contacts :

Le site internet : www.lilmematerne.com

facebook : lilmematerne

Le téléphone : 07.68.55.00.25

Le mail : lilme@outlook.fr

3 FILMS POUR S’INSPIRER ET CHANGER DE VIE

Un article léger aujourd’hui en prévision du weekend pour partager avec vous nos coups de coeur documentaires !

Parce que toutes les raisons sont valables pour se poser devant un film le dimanche soir, et qu’il est bon de recharger ses batteries régulièrement pour retrouver la motivation et prendre une bonne claque (et oui !), voici une petite sélection de films sur le thème de l’écologie au quotidien et de la santé au naturel.

 

1. No Impact Man, Colin Beavan (2009)

No Impact Man est le nom du défi relevé par Colin Beavan avec sa femme et sa fille. Le but ? Réduire leur impact écologique au maximum pendant un an – un vrai chamboulement pour cette famille en plein coeur de New York ! Ce film drôle et touchant suit leur cheminement dans ce nouveau mode de vie, et nous montre leur quotidien dans toutes les étapes (bonnes et mauvaises !) de cette aventure.

Un beau documentaire qui ne laisse pas indifférent !

-

2. Gros, malade et presque mort, Joe Cross (2011)

Malgré son titre peu aguicheur, ce film est une vrai pépite ! Atteint d’une maladie auto-immune rare qui l’oblige à se gaver de médicaments depuis plusieurs années, Joe Cross se lance dans un défi peu commun : voyager pendant deux mois à travers les Etats-Unis tout en changeant son alimentation du tout au tout. L’objectif est de taille : se nourrir uniquement de jus de fruits et légumes pendant 60 jours. Le documentaire retrace cette expérience unique et nous emmène dans un voyage dont on sort transformé (presque autant que Joe) ! Un film motivant pour voir de ses propres yeux l’impact de l’alimentation sur la santé.

 

3. Bottled life, Urs Schnell (2012)

On ne parle pas souvent du commerce de l’eau en bouteille. C’est un sujet qui reste controversé et délicat à aborder, malgré l’urgence de la question : à qui appartient l’eau ? A qui bénéficie l’eau en bouteille?

Le journaliste Urs Schnell ose se poser ces questions sans tabous et nous livre le fruit de ses recherches dans ce documentaire, qui porte sur les activités du géant de l’agro-alimentaire Nestlé.

-
-
-
Et vous, quel est votre film-motivation préféré ? Partagez-le dans les commentaires !
-
-
-