Amélie, conseillère ApiNapi en Seine-et-Marne (77)

Voici le Portrait d’Amélie, NapiAngel à Melun en Seine-et-Marne :

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Après des études artistiques et un métier artisanal, mes priorités ont été chamboulées à la naissance de mon premier enfant en 2011.

Je me suis découvert un grand intérêt pour l’écologie, la naissance respectée, l’éducation non violente, le portage… et les couches lavables, que j’ai utilisées dès la naissance de mon aîné.

Je suis maintenant maman de 3 enfants, les deux derniers sont nés en 2013 et 2015. Je me consacre à l’éducation de mes enfants depuis début 2013.

 2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

 J’adore les livres, les lire, les manipuler, je faisais de la reliure artisanale auparavant. J’aime également le cinéma, et les arts en général.

J’aime aussi beaucoup cuisiner, et relever de nouveaux défis, comme le zéro déchet.

3/ Un rêve… une utopie ?

Je rêve d’une prise de conscience massive sur les dégâts de nos modes de vie et de consommation actuels… Qu’on se soucie un peu plus des générations futures, à commencer par nos propres enfants. Je rêve également de contribuer à ces changements, à mon niveau, avec pourquoi pas un réseau et/ou un commerce dédié au réutilisable, recyclé et à la réduction des déchets.

4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Pouvoir aider concrètement les futurs et jeunes parents sur les alternatives au jetable, que ce soit pour les couches, mais plus largement aussi (lingettes, hygiène féminine…), me tient vraiment à cœur, je suis convaincue de la nécessité d’amener un maximum de personnes à changer leurs habitudes de consommation.

Des connaissances me posaient régulièrement des questions à propos des couches de mes enfants, je me sentais frustrée de ne pas pouvoir les renseigner et conseiller concrètement.

5/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

Au fil de mes recherches pour une maternité un peu en marge des normes (accouchement à domicile, cododo, portage, allaitement long…), j’ai trouvé un peu par hasard des infos sur les couches lavables et j’y ai tout de suite porté un grand intérêt !

7/ Pourquoi as-tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

J’ai tout d’abord été choquée de la quantité de déchets générée par les couches jetables. Ensuite, la composition de ces couches m’inquiétait, je souhaitais vraiment utiliser des matières et procédés sains, et pouvoir éviter de générer des déchets était vraiment un gros point positif qui a fini de me convaincre.

8/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

Je me déplace sur Melun et alentours, plus ou moins éloignés en fonction des demandes et des besoins.

9/ Que proposes-tu exactement : ateliers (Quoi ? Comment ? Quel coût ?), location (Comment ? Quel coût ?), autres…

Je vais proposer des cafés-couches, des ateliers individuels, collectifs, à mon domicile ou chez les parents. Je m’adapte au maximum aux demandes. Je vais également proposer de la location. Les modalités ne sont pas encore définies, il ne faut pas hésiter à me contacter ou à se rendre sur mon site ou ma page Facebook.

Je propose également des ateliers de portage physiologique dans la même zone géographique.

Contacts : LE RAY Amélie – 06.12.28.43.20

deliensennouages@gmail.com

www.deliensennouages.fr

https://www.facebook.com/DLEN.CouchesLavables/

Hélène, conseillère ApiNapi dans le Haut-Rhin (68)

Voici le portrait d’Hélène, NapiAngel à Colmar dans la le Haut-Rhin.

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Auxiliaire de puériculture en maternité, j’accompagne au quotidien les mamans avant, pendant, et après la naissance. Forte de mon expérience, au quotidien, au contact des bébés, des mamans et des parents, j’ai voulu formaliser mon expérience professionnelle et me tourner vers une approche plus globale de la parentalité. Je me suis formée au métier de baby planner par l’IABPP. Je suis également instructrice massage bébé certifiée IAIM AFMB.

 2/ Quelles sont tes passions dans la vie ? 

Au bout de 38 années en service de maternité je peux dire que je suis passionnée par mon métier. «  Bien être et bien naitre pourrait être ma devise… »

La randonnée, les voyages, le cinéma pendant mon temps libre

3/ Un rêve… une utopie ?

 Etre éternelle !

 4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

J’aimerais proposer des ateliers dans ma consultation pour les futurs et jeunes parents. La richesse d’une baby planner est de pouvoir proposer des ateliers variés. Je suis aussi touchée par les sujets traitants de l’écologie, des déchets et du respect de son environnement.

Et pourquoi pas des couches lavables dans la maternité où je travaille ? un projet de service qui pourrait se concrétiser !

5/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

J’ai eu un coup de cœur pour la couche Hamac, sa matière et je pense son coté pratique.

Les coquillages d’allaitement

Les produits de soins et d’hygiène

 6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

Ce sont les mamans qui viennent aux séances de massage qui m’ont fait découvrir les couches lavables. Au début de ma carrière professionnelle nous langions les bébés avec des simples langes mais les matières ont évoluées et c’est aussi beaucoup plus pratique à utiliser maintenant.

7/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

COLMAR et ses environs (Haut-Rhin)

8/ Que proposes-tu exactement : ateliers (Quoi ? Comment ? Quel coût ?), location (Comment ? Quel coût ?), autres…

- Atelier une fois par mois à la maternité de Colmar (gratuit)

- Atelier une fois par mois dans mon local chaque premier jeudi de chaque mois (les modalités sont à voir )

- Location  si cela est possible avec mon statut auto entrepreneur dans le conseil . Je pense vraiment que c’est un plus si les parents peuvent tester avant d’acheter.

 

Contacts : Hélène FLECK

Téléphone : 06 30 45 66 84

Adresse mail : helene@bforbaby.fr

Site internet: www.bforbabycolmar.com

 

Rachel, conseillère Apinapi dans la Vienne (86)

Voici le portrait de Rachel, NapiAngel à Poitiers, dans la Vienne.

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Infirmière j’ai toujours travaillé dans le domaine de la petite enfance et de l’accompagnement à la parentalité. En venant m’installer à Poitiers j’ai décidé de me lancer dans l’accompagnement périnatal à domicile parce que ce n’est pas si simple de devenir parent. Le chemin à parcourir, avec ses doutes et ses questionnements n’est pas un long fleuve tranquille. Dans la société actuelle, où les familles sont souvent éloignées géographiquement des grands-parents et des frères et soeurs, le soutien d’une personne ressource et neutre n’est pas toujours donné à tout le monde.

2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

Depuis des années déjà je suis passionnée par tout ce qui touche la période périnatale, que ce soit la magie de la naissance comme les liens parents-enfant. Cette période est pour moi la base même de la construction de la personnalité de chacun, c’est donc une étape précieuse de la vie.

Une autre passion… la cuisine, toutes les bonnes saveurs!! Et le voyage aussi! J’adore découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures et de nouvelles recettes par la même occasion… Mon activité préférée? Vadrouiller dans mon kangoo aménagé!! Rien de vaut ce sentiment de liberté!

3/ Un rêve… une utopie ?

Un rêve… faire le tour du monde et découvrir de nombreuses civilisations.

4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Devenir Conseillère ApiNapi est pour moi le prolongement de l’accompagnement en périnatalité, c’est un des moyens de permettre aux parents de faire leurs choix en terme d’éducation et de soins à leur enfant.

5/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

J’ai connu les couches lavables par ma belle-soeur qui les utilise au quotidien et en est très satisfaite. Ses deux enfants en bénéficient, l’aîné a 3ans et en porte la nuit, le plus petit a 8 mois et en porte jour et nuit.

6/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

Poitiers et les environs, Bordeaux ponctuellement lorsque je descends dans la famille

7/ Que proposes-tu exactement : ateliers, location ?

Nouvellement conseillère, j’en suis encore aux balbutiements de mon activité. J’envisage de faire au moins 1 atelier / mois sur Poitiers, peut être 2. Les modalités sont à approfondir.

J’envisage également de faire de la location de couches lavables.

 Contact : Dumont Rachel – 06.64.35.98.96

grainedeparent@gmail.com

grainedeparent.org

Les beaux jours by ApiNapi et Bummis!

Au revoir printemps, bonjour été !

Pour être honnête, on ne s’attendait pas à ce que la canicule pointe déjà le bout de son nez avant même la fin du mois de mai, et vous ? Maintenant que la chaleur et le soleil sont là, il faut pourtant s’y adapter, et vite. Un seul mot d’ordre : se rafraîchir ! Un, deux, trois – tous à l’eau !

Chaque année c’est le même casse-tête pour habiller les bambins : comment fait-on pour la baignade, pour la plage ?

Pas d’inquiétude : Bummis a déjà tout prévu ! Laissez-nous vous présenter la toute nouvelle collection Splash (made in 2017 ;) ). Au menu : maillots-couches, bonnets de bain, casquettes et t-shirts anti-UV, et le tout assorti !

Commençons avec notre petit chouchou : LE maillot-couche, la star de toutes les baignades, c’est le Swimmi, avec son look indétrônable et son petit nom qui sent bon l’été et la piscine. A taille ou évolutif (5,5 – 18 kg), il est facile à enfiler, résistant (les couleurs ne se délavent pas malgré le soleil et l’eau), et décliné en différents coloris, tous plus beaux les uns que les autres. Que demander de plus ?

Un petit rappel cependant : le maillot-couche n’absorbe pas l’urine. Son filet permet de retenir les accidents de selles éventuels, mais il n’a pas vocation à absorber les pipis.

Et entre nous, difficile de retenir un pipi dans l’eau, maillot-couche lavable ou non – puisque tout absorbant se remplit d’eau en baignade ! En revanche, si vous craignez un petit caca avant la baignade et que bébé a déjà enfilé son maillot-couche, n’hésitez pas à empiler quelques papiers de protection dans le filet, le temps d’arriver à l’eau.

En bref, le Swimmi et nous, c’est une histoire d’amour qui dure depuis quelques étés déjà et qui n’est pas prête de s’arrêter.

La grande nouveauté 2017, c’est le t-shirt anti-UV ! Complètement revisité par les équipes de Bummis, il est à présent très couvrant, sous forme d’un beau t-shirt manches longues assorti au maillot. La technique de tissage utilisée offre une protection maximale contre le soleil et permet à votre bébé de profiter de la plage en tout sérénité.

Pour protéger la tête, la collection Splash n’est pas non plus en reste avec son bonnet de bain spécial bébés nageurs – un beau bonnet tout doux qui ne tire pas la tête qui protège lui aussi du soleil. L’autre nouveauté ce sont bien entendu les casquettes ! Un modèle très classe qui ne laisse aucun doute : bébé est déjà paré pour son premier festival de Cannes. ;-)

Bonne baignade !

Chloé

ApiNapi

Couches lavables en collectivité: c’est possible!

ApiNapi est co-partenaire de Zero Waste France, Hamac et Ecolo Crèche pour organiser une demie journée de sensibilisation et de présentation des couches lavables aux personnels et aux professionnels de la petite enfance (directeurs de crèches, puéricultrices, sages-femme, élus, ..).

Cela se déroulera jeudi 1er juin, à la Maison des Acteurs du Paris durable, dans le 1er arrondissement, de 9h00 à 12h30.

Pour s’inscrire, suivre ce lien ou écrire à Mathilde de Zero Waste: mathilde@zerowastefrance.org!

Nous comptons sur vous pour relayer cette information et l’invitation auprès de vos crèches, élus, cabinets sages-femmes ou maternités de façon à toucher le plus d’acteurs possible et faire en sorte que les choses bougent!!

Merci!

L’équipe ApiNapi,

Semaine internationale de la couche lavable 2017

Ca y est ! L’édition 2017 de la Semaine internationale de la couche lavable a débuté ! Elle se déroulera jusqu’au 30 avril, le temps de tout découvrir sur ces changes modernes.

Parce que oui, les couches lavables ont beaucoup évoluées et nos machines à laver également. Malgré tout, pour que l’aventure se passe bien, rien de tel que d’être accompagné par une NapiAngel. Une NapiAngel est une conseillère ApiNapi qui vous explique tout et vous donne toutes les astuces pour démarrer sereinement l’aventure des couches réutilisables.

Cette année, pour la Semaine internationale de la couche lavable, elles vous ont concocté un programme de choix :des ateliers et des braderies mais aussi des vidéos ! Tous les jours, l’une d’entre elles vous prodigue un conseil pour oser les couches lavables ! Vous pourrez les retrouver tous les jours sur notre page Facebook mais aussi directement sur notre chaîne Youtube.

conseil n°1 : Ton entourage tu n’écouteras pas, la force est en toi ! (Karine des Bébés portés de Maliki dans les Landes)

conseil n°2 : Une NapiAngel tu appelleras, elles sont vachement sympa ! (Nolwenn de Bulle et Plume dans les Bouches-du-Rhône)

conseil n°3 : Zen, tu resteras ! (Jeanne-Aurélie d’ApiNapi à Paris)

conseil n°4 : La location, tu oseras ! (Marianne de Bebiomena à Rennes)

conseil n°5 : Le voile de protection, ta vie sauvera ! (Perrine de chez EthiCs à Lille)

conseil n°6 : Un modèle jour et un modèle nuit, tu auras ! (Margaux, rédactrice de Leculdanslherbe à Nantes)

conseil n°7 : De la couche, rien ne dépassera ! (Sandra, NapiAngel en région parisienne)

Mathilde, conseillère à Vitry-sur-Seine (94) et région parisienne

Voici le portrait de Mathilde, conseillère en région parisienne.

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Mathilde, maman de deux enfants né en 2013 et 2015. Je travaillais dans l’administration jusqu’à l’arrivée de mon deuxième enfant. J’ai alors eu l’envie de changer de voie, d’aider les jeunes parents et les bébés dans leur arrivée au monde. J’ai donc fait une formation d’instructrice massage bébé, et je suis à présent une formation pour être doula. Je viens de créer mon auto-entreprise, Blossom, qui me permet de gérer toutes ces activités.

2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

Je lis beaucoup, des romans historiques, de la science-fiction, des BD, des mangas et bien sûr des livres autour de la parentalité. Je joue de la flûte traversière dans un orchestre amateur.

Je ne sais pas si on peut appeler ça une passion, mais je suis féministe et j’essaie de m’impliquer dans des groupes de discussion sur internet. Je suis aussi très impliquée dans les questions du libre choix autour de l’accouchement, notamment à travers le soutien aux maisons de naissance.

3/ Un rêve… une utopie ?

Liberté, égalité, fraternité, sororité et écologie pour tout le monde !

4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Pour sensibiliser les parents aux questions du zéro déchet, comment élever son enfant de la manière la plus écolo-consciente possible. J’aime beaucoup le fait de passer par des ateliers et des locations avant de franchir le pas de l’achat : pas très écolo d’avoir un très beau lot de couches lavables qui reste dans le placard car on n’ose pas s’en servir !

5/ Pourquoi as tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

Quand mon cadet est né, le grand portait encore des couches : un caddie plein de paquets de couches pour la semaine, plus la poubelle à changer tous les jours ou presque, sans parler des odeurs… ça m’a décidé à franchir le pas, à la fois pour le côté écologique et économique !

Et puis j’adore les design des couches lavables, c’est vraiment craquant.

6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

J’ai accouché à la maison de naissance CALM dans le 12ème arrondissement. A l’époque, la boutique ApiNapi était juste à côté, les sages-femmes et les autres parents m’en ont parlé, j’y ai fait un tour, puis plusieurs. J’ai adoré les conseils de Marina et Jeanne-Aurélie, ca m’a aidé à passer aux couches lavables.

 7/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

-       Les TE1 Bamboolik, un vrai coup de cœur pour le coté pratique et les motifs !

-       Le sling Sukkiri que j ‘ai acheté pour nos premières vacances au bord de l’océan.

-       Les gourdes Squiz, qui nous ont enfin libéré de la tyrannie des gourdes de compote jetables.

8/ Dans quelles villes/lieux proposes tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

J’habite à Vitry-sur-Seine et je me déplace dans tous les environs, notamment Paris, Villejuif, Ivry, Le Kremlin-Bicêtre, Thiais, Choisy-le-Roi, Chevilly-Larue… en fonction des durées de trajet.

9/ Que proposes-tu exactement : ateliers (Quoi ? Comment ? Quel coût ?), location (Comment ? Quel coût ?), autres…

Voici en bref les services proposés par Blossom :

-        ateliers couches lavables et zéro déchets à domicile (20 euros en individuel, 10 euros par personne/couple en groupe)

-       location de couches au mois (60 euros pour 20 couches) et sur 15 jours (30 euros pour 10 couches)

En dehors des couches lavables, je propose aussi des ateliers massage parents-bébé.

Contact :

06.48.77.37.38

contact@babyblossom.fr

www.babyblossom.fr

https://www.facebook.com/babyblossomfr/

Margaux, conseillère en Pays-de-la-Loire

Voici le portrait de Margaux, conseillère à Nantes, en Loire Atlantique ! 

 1 / Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Margaux, j’ai 30 ans et je suis la maman de Lara qui vient de fêter ses 19 mois. J’habite Nantes depuis deux ans et je travaille à un projet autour de la réduction des déchets notamment dans les structure d’accueil de la petite enfance.

2 / Quelles sont tes passions dans la vie ?

Journaliste de formation, j’ai toujours été passionnée par la protection de l’environnement et surtout par toutes les petites initiatives que chacun peut réaliser et qui rendent la vie plus agréables pour tout le monde. J’anime un blog, Le Cul dans l’Herbe qui traite notamment de la réduction des déchets dans la vie de famille.

 3 / Un rêve… une utopie ?

J’aimerais ouvrir une boutique collaborative autour du zéro déchet. Partager mon projet avec d’autres porteurs de projets nantais. Je trouverais vraiment chouette aussi, que la couche lavable redevienne la couche normale.

 4 / Pourquoi devenir conseillère Apinapi ?

Par envie d’abord. J’ai assisté à un atelier il y a quelques mois et je me suis beaucoup retrouvée dans les propos de la conseillère. Je me revoyais en train de vendre le concept des couches lavables aux parents autour de moi. C’était donc la marche à suivre. Et c’est, je pense, une étape importante dans mon futur projet professionnel.

5 / Tes trois produits préférés chez Apinapi ?

- Les TE2, sans marques favorites. J’avoue craquer complétement pour tous les motifs des couches. Pour moi, le côté fashion est le seul qui aurait pu me convaincre !

- La coupe menstruelle. Ma meilleure amie depuis 5 ans !

- Le maillot de bain Hamac. Trop mignon une fois de plus et largement rentabilisé lors des dernières vacances !

6 / Comment as-tu connu les couches lavables ?

Mon petit frère (qui souffle sa 25e bougie cette année) portait des couches lavables. A la fin de ma grossesse, j’ai fait mes petites recherches et je suis tombée en amour pour plusieurs modèles. Mais j’aurais adoré trouver un atelier Apinapi. Ça m’aurait évité les petites erreurs du début.

7 / Pourquoi as-tu décidé d’utiliser des couches lavables pour tes enfants ?

Pour mon compagnon comme pour moi, c’était une évidence. Si c’est le côté impact environnemental et naturel qui nous guidé dans notre choix, on ne s’est pas plaint du côté économique. Sans compter qu’on déteste devoir aller chercher des couches jetables en catastrophe parce qu’on a oublié d’en racheter.

8 / Dans quelles villes proposes-tu des rencontres avec les futurs parents ?

Pour l’instant, je propose des ateliers sur Nantes, dans des boutiques de puéricultures, des salons de thé, et d’autres lieux associatifs. J’espère pouvoir en organiser très bientôt dans d’autres lieux de Loire-Atlantique. Si vous le souhaitez, je peux aussi me déplacer à votre domicile.

9- Que proposes-tu exactement : atelier (Quoi ? Comment ? Quel coût?), location (Comment ? Quel coût?), autres…

Je propose aux parents deux types d’atelier :

- L’atelier découverte : où les parents peuvent découvrir les différents modèles de couches lavables, et comment les entretenir. Tarifs : 5€/pers et 8€/ couple.

- Le papot’couche : un rendez-vous pour discuter du quotidien en couches lavables. Partager son expérience et trouver avec d’autres parents utilisateurs des solutions aux petits problèmes qu’on rencontre. Tarifs : participation libre + une consommation.

- La location test : C’est pack qui se compose de plusieurs modèles et de plusieurs modèles de couches lavables que vous pouvez louer pour un mois ou deux. Un moyen sûr de tester sans pression les couches lavables avant d’investir. Tarif : 60€ pour un lot plein temps et 30€ pour un lot mi-temps.

Contact : Margaux Chevalier Vasseur

Mail : margauxvalier@gmail.com

Tel : 06 09 20 24 92

Les produits zéro déchet Lamazuna sont arrivés chez Apinapi !

 Lamazuna, qui signifie « Jolie jeune fille » en géorgien propose toute une gamme de  produits naturels permettant à la fois de prendre soin de soi et de sa famille mais aussi de réduire ses déchets et donc son impact écologique !


En janvier, lors du séminaire des NapiAngels, ces dernières ont dévalisé les rayons de la boutique Lamazuna et ont testé ces produits
. C’est donc en connaissance de cause que nous vous les proposons ! Vous trouverez donc sur le site de la boutique des cosmétiques solides dont même les emballages peuvent être compostés : shampoings, déodorants, dentifrice et beurre de cacao pour hydrater votre peau. Mais aussi d’autres objets forts pratiques comme la cup qui remplacera avantageusement vos tampons hygiéniques ;
l’oriculi, formidable alternative aux coton-tiges, et les brosses à dents dont la tête est remplaçable et dont le manche est en bioplastique (matériaux innovant composé d’un dérivé de ricin à 70%) qui peut être refondu par Lamazuna si jamais vous l’abîmiez.

Et si vous êtes déjà convaincus par la réduction des déchets dans votre salle de bain, Lamazuna propose de jolis coffrets cadeau à offrir composés de cosmétiques solides et d’un oriculi. L’occasion de faire découvrir autour de soi une nouvelle manière de consommer et de nouveaux produits plus respectueux de notre santé.

SYLVIE, CONSEILLERE DANS LA DROME – 26

Voici le portrait de Sylvie, conseillère dans la Drôme (26)

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis dynamique, sociable, et j’apprends la patience auprès de mes enfants : trois chipounettes pleines de vie, Eva née en 2008, Margaux née en 2010 et Charline née en 2011.

2/ Quelles sont tes passions dans la vie ?

J’aime rire, danser, chanter aussi mais c’est les autres qui risquent de ne pas apprécier ! Je n’ai pas de passion en particulier mais je me ressource facilement avec tout ce qui est synonyme d’espace, de nature, de grand ciel …alors de la promenade à la rando c’est mon bol d’air, seule, en amoureux, en famille, avec les amis….

 3/ Un rêve… une utopie ?

L’adage dit de ne pas faire aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse… alors je rêve fort de rapport sociaux dénués de jugement, de manipulation, de jalousie, …ah ! si seulement on pouvait se sentir toujours libre, serein et dans la bienveillance… Ah  oui ! quitte à rêver, j’aimerai que mes filles rangent leur chambre !!

 4/ Pourquoi devenir Conseillère ApiNapi ?

Devenir Conseillère Apinapi, c’est un beau moyen de proposer un panel de beaux produits, aux matières nobles, d’innovations à un public plus large que celui de ma belle vallée des Baronnies.

5/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

Je suis fan des couches TE1 comme la MiniMimi de Bamboolik, et j’ai eu un vrai coup de cœur pour le lange et le shorty en laine de Disana, véritable incontournable du trousseau de naissance de bébé !

6/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

J’ai été convaincue par l’usage de la couche lavable par une grande amie qui m’a conseillée formidablement bien dès qu’Eva a commencé l’alimentation diversifiée. En effet, ma première fille s’est rapidement révélée allergique à la cellulose. Alors, lasse des couches «  tout coton » à jeter, j’ai passé le pas du lavable à ce moment-là,

C’était en effet ainsi une approche plus tardive mais plus douce et efficace des couches lavables, puisque mon enfant avait alors des selles plus moulées que lorsqu’elle était allaitée.

Et j’ai naturellement poursuivi avec mes deux autres nénettes…

7/ Pourquoi as-tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

J’ai donc eu mes filles avec 2 ans puis 18 mois d’écart, et même en travaillant, comme j’effectuais le lavage de mon stock hebdomadaire de 40 couches qu’une fois par semaine, et que la crèche de Buis les Baronnies a très bien accueilli le lange, cette aventure a été très simple à vivre .

D’autant que je suis une écolo modérée : entendez par là que je n’en fais pas un mode de vie extrême, si c’est simple ok, s’il faut tout chambouler pour être une « vraie baba-cool » alors non ! Donc si moi, la « feignasse » des gestes verts j’ai utilisé la couche lavable, c’est que tout le monde peut le faire !!!

8/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

Je peux être mobile autour de Buis les Baronnies, c’est-à-dire rencontrer les parents curieux de la couche lavable des environs de Vaison-la-Romaine, Nyons, Valréas, Carpentras, Bollène, Pierrelatte, Montelimar, Dieulefit….la Drôme provençale donc !

9/ Que proposes-tu exactement : ateliers (Quoi ? Comment ? Quel coût ?), location (Comment ? Quel coût ?), autres…

Je suis toujours présente sur les manifestations du bio (SFoire Eco-bio « Naturellement » en mai ) ou de la petite enfance à Nyons (vide-greniers bébé), si vous souhaitez me rencontrer, et voir, toucher, en VRAI les différentes sortes de couches lavables, poser toutes vos questions de bon usage et entretien de la couche lavable.

Je peux également me déplacer à domicile pour animer un atelier collectif, minimum 4 personnes ; compter 15 euros / personne.

Pour un atelier à domicile, individuel, compter 50 euros.

Au plaisir de vous rencontrer quelle que soit l’occasion !

Pour la contacter : 06.28.30.86.00 ou par mail : lingeetlange@gmail.com