3 FILMS POUR S’INSPIRER ET CHANGER DE VIE

Un article léger aujourd’hui en prévision du weekend pour partager avec vous nos coups de coeur documentaires !

Parce que toutes les raisons sont valables pour se poser devant un film le dimanche soir, et qu’il est bon de recharger ses batteries régulièrement pour retrouver la motivation et prendre une bonne claque (et oui !), voici une petite sélection de films sur le thème de l’écologie au quotidien et de la santé au naturel.

 

1. No Impact Man, Colin Beavan (2009)

No Impact Man est le nom du défi relevé par Colin Beavan avec sa femme et sa fille. Le but ? Réduire leur impact écologique au maximum pendant un an – un vrai chamboulement pour cette famille en plein coeur de New York ! Ce film drôle et touchant suit leur cheminement dans ce nouveau mode de vie, et nous montre leur quotidien dans toutes les étapes (bonnes et mauvaises !) de cette aventure.

Un beau documentaire qui ne laisse pas indifférent !

-

2. Gros, malade et presque mort, Joe Cross (2011)

Malgré son titre peu aguicheur, ce film est une vrai pépite ! Atteint d’une maladie auto-immune rare qui l’oblige à se gaver de médicaments depuis plusieurs années, Joe Cross se lance dans un défi peu commun : voyager pendant deux mois à travers les Etats-Unis tout en changeant son alimentation du tout au tout. L’objectif est de taille : se nourrir uniquement de jus de fruits et légumes pendant 60 jours. Le documentaire retrace cette expérience unique et nous emmène dans un voyage dont on sort transformé (presque autant que Joe) ! Un film motivant pour voir de ses propres yeux l’impact de l’alimentation sur la santé.

 

3. Bottled life, Urs Schnell (2012)

On ne parle pas souvent du commerce de l’eau en bouteille. C’est un sujet qui reste controversé et délicat à aborder, malgré l’urgence de la question : à qui appartient l’eau ? A qui bénéficie l’eau en bouteille?

Le journaliste Urs Schnell ose se poser ces questions sans tabous et nous livre le fruit de ses recherches dans ce documentaire, qui porte sur les activités du géant de l’agro-alimentaire Nestlé.

-
-
-
Et vous, quel est votre film-motivation préféré ? Partagez-le dans les commentaires !
-
-
-

Révolution en cuisine !

Quoi de mieux pour la rentrée que de chambouler un peu ses habitudes et faire place au neuf ?

Le zéro déchet s’invite petit à petit dans notre cuisine pour notre plus grand plaisir, alors pourquoi pas chez vous bientôt ?

Il est temps de remonter ses manches, de faire un peu de place et de dépoussiérer certaines habitudes.

 

Premier combat : lutter contre le gâchis alimentaire !

-

La France fait malheureusement partie des rois du gâchis alimentaire : 38 kg de nourriture minimum sont jetés chaque seconde. Mais nous ne sommes pas seuls : d’après le site d’information Zéro-Gâchis, ce sont un tiers des aliments produits dans le monde qui finissent à la poubelle, soit 1,3 milliards de nourriture chaque année !

Calculer l’empreinte écologique d’un aliment fait aussi réfléchir : jeter une simple baguette de pain ou un steak hâché périmé est un geste qui implique bien plus que cette seule action. La consommation d’eau nécessaire à la production (water footprint) d’un kilo de farine par exemple est de 1000 litres d’eau, et 15 000 litres d’eau pour un kilo de viande de boeuf par exemple.

-

Pour éviter tout ce gâchis, pas d’inquiétude – les solutions sont là et n’attendent que vous !

 

QUATRE IDEES POUR SUBLIMER SES EPLUCHURES

S’il y a bien une source de gâchis facile à réduire en cuisine, ce sont les épluchures. Voici toutes nos astuces pour en faire des merveilles – vous ne verrez plus vos économes de la même manière !

-

1. L’idée utile : faire ses produits nettoyants

Vous ne jurez que par le vinaigre pour tout nettoyer chez vous mais vous n’êtes pas fan de l’odeur ? L’idée de fabriquer vos propres nettoyants vous titille ? Voici l’astuce qu’il vous faut, joliment détaillée sur le blog Antigone XXI. Un indice : vous aurez besoin de vinaigre et d’épluchures de citron (ou d’oranges).

-

2. Le classique indémodable : faire des orangettes

Une recette un peu longue mais qui vaut l’effort pour agrémenter ses épluchures d’orange. Promis, c’est délicieux et tout le monde en redemandera ! Idéal à offrir (ou à manger seul en cachette, personne ne vous jugera). Ca se passe sur le blog de Sa’ravissante Beauté, qui regorge de recettes et d’astuces beauté au naturel – avec des explications toujours au top !

-

3. La recette pour les plus courageux : faire des muffins à la peau de banane

Moi aussi j'suis courageux !

C’est la recette récup par excellence, celle qui fera fuir belle-maman et pousser des cris aux enfants (de dégoût ou d’enthousiasme, au choix). Mais avant de partir en courant, on vous conseille plutôt de lire ce bel article d’Hélène de Green me up !, un récapitulatif très complet des petits trucs et astuces pour une cuisine anti-gâchis.

-

4. L’astuce qui n’en est pas une : les consommer

D’accord, c’est une évidence. Mais il n’y a rien de plus vrai : la solution la plus simple reste de les consommer en arrêtant tout simplement d’éplucher ce qui n’a pas besoin de l’être (pommes, patates, carottes, concombres, betteraves – à vous les délicieux produits bruts, et bio si possible).

Le meilleur moyen de couper le cordon avec votre économe est peut-être de vous tourner vers le livre Je cuisine les fanes d’Amandine Geers, une petite pépite pour révolutionner sa cuisine !

-

Et pour aller plus loin :

L’appli Too good to go promet de bousculer les choses dans le domaine du gâchis alimentaire. En quelques clics, tu peux localiser des repas ou aliments près de chez toi encore délicieux mais invendus, donc prêts à être jetés. Manger moins cher en préservant la planète, que demander de plus ?

Sources : Planetoscope, Zéro Gâchis

Partir en vacances en famille… pour pas cher ?

Les vacances d’été approchent à grands pas et je me souviens avoir lu en septembre que 43% des français avaient passé leurs vacances chez eux.

Pourquoi ?

Pas envie de partir ? Pas de famille ou d’amis en province à qui aller rendre visite ? Pas le budget ?

Effectivement les vacances telles qu’elles sont présentées et imaginées aujourd’hui coûtent extrêmement cher et ne sont pas à la portée de tous, loin de là.

Beaucoup prennent 3 semaines de congés durant l’été mais en sachant qu’une semaine de location d’un mobilehome ou d’une petite maison coûte en moyenne 700 euros et qu’en plus il faut payer les trajets, les sorties, les restos, les visites… beaucoup ne partent qu’une semaine… ou pas du tout. 

Et pourtant les vacances en famille hors du cadre habituel font tellement de bien et rien qu’en France il y a tellement de belles régions à découvrir !


Voici les solutions que nous avons trouvé pour notre famille et que nous partageons avec vous :

 

1) voyager en France:

- Pas de billets d’avion, pas de visas, pas de vaccins,

- la France possède des paysages extraordinaires très variés et pendant l’été, il y a beaucoup d’animations gratuites,

- ça fait travailler les locaux et ça dynamise l’économie française,

- on mange bien !

2) Faire le tour des amis ou de la famille

Rester chez chacun entre 2 et 5 jours, c’est suffisant et ça reste un plaisir pour tout le monde! En général ça nous fait des étapes pendant notre voyage.

3) Faire du camping !

Et oui c’est surtout de ça dont je veux vous parler. Certains en ont fait enfant avec les parents, d’autres ados avec les copains (mais souvent sans équipement adapté) et certains n’ont jamais testé.

Vacances en famille par chères

Alors POURQUOI faire du camping ?

- C’est pas cher

- Vous êtes dans la nature

- Vous pouvez aller dans toutes les régions de France

- Vous n’avez pas besoin de réserver du samedi au samedi (ni 6 mois à l’avance)

- Il y a tous les standings (pour une fois on peut s’offrir du 4* !!!)

- Vous supprimez une grande partie des tâches ménagères, tout est simplifié

- C’est très convivial et/ou très calme (les guides le précisent en général)

- Vous retrouvez votre liberté !

- S’il ne fait pas beau ou que le camping ne vous convient pas, vous changez de coin… (Vous n’êtes pas liés par une location à la semaine passée au mois de janvier-sauf sur la côte sud…).

- Vous pouvez adapter votre itinéraire à votre humeur du moment !

- Les enfants se font plein de copains et sont super heureux d’être dehors tout le temps (en camping ils adorent même aller faire la vaisselle aux sanitaires !) .

 

Quelques exemples :

Pour une famille de 4 avec tente, voiture et électricité sur des emplacements de minimum 100m2.

- 5 jours dans les Cévennes dans un super camping au bord de la rivière  avec piscine et animations pour les enfants = 130 euros

- 7 jours camping 4* Aveyron (Marmotel) : 300 euros

- 7 jours dans un camping 3* dans les gorges du Tarn 150 euros

- 4 jours dans un camping au bord de la rivière en Auvergne : 48 euros

 

COMMENT ?

Beaucoup assimilent le camping à une galère, un manque de confort, la pluie… Et souvent c’est des souvenirs d’étudiants partis sans matériel un peu à l’arrache.

Voici donc les astuces pour des vacances en camping réussies en famille :

-      si le budget le permet commencer par un camping 3 ou 4* voir un camping du type Huttopia avec des locations de tentes équipées.

- prévoir d’arriver en milieu de journée pour avoir le temps de monter la tente tranquillement avant la tombée de la nuit.

-      être bien équipé (achetez, louez ou empruntez…):

  • Une bonne tente dans laquelle on peut se mettre debout et se rentrer en cas de pluie. Avec des aérations pour les journées chaudes, des moustiquaires et un tapis de sol dans l’intégralité de la tente (pas juste côté chambres).
  • Des bons matelas gonflables,
  • Un gonfleur
  • De bons sacs de couchage (voir une couette).
  • Un réchaud double pour faire un minimum de cuisine
  • Une table et des sièges des camping
  • Une glacière (on peut aussi souvent louer des petits frigos dans les campings)
  • Une lampe balladeuse avec une grande rallonge
  • Lampe de poche
  • Fil à linge
  • Un guide des campings de France
  • De quoi faire fuir les moustiques
  • Et si vous avez un bébé, un bon porte-bébé !

Et le must du must:

  • Le hamac !!!! (Choisissez un camping avec beaucoup d’arbres ) ce n’est pas toujours possible mais quand on y arrive c’est vraiment super (le camping du Vigan au bord rivière est top pour ça !)

Vous trouverez des listes détaillées et plein d’autres astuces sur différents sites internet ou blogs de campeurs.

S’équiper d’un coup peut se révéler un peu cher si on veut de la qualité (surtout pour la tente). Donc pour tester une année avant de s’équiper vous pouvez :

- emprunter du matériel autour de vous (à tester avant le départ – matelas et montage de tente surtout)

- louer le matériel

- louer un emplacement de camping avec la tente toute équipée.

 

Une fois que vous avez testé vous pouvez commencer à investir (comme pour les couches lavables (-:) :

Le plus important étant une bonne tente et un bon couchage.

Grande tente familiale gonflable en polycoton

Personnellement je préfère les tentes en coton ou polycoton plus résistantes et plus agréables à vivre.

Vous trouvez du matériel pas cher chez Décathlon en saison et toute l’année (pas cher, qualité moyenne), au Vieux campeur ou sur des sites spécialisés comme Aecamp toute l’année. N’hésitez pas à demander conseils et commencer à vous équiper dans l’année pour alléger les dépenses à l’approche des vacances.

Au début prévoyez de rester au moins une semaine sur le même terrain de camping et vous découvrirez avec le temps si vous êtes plutôt du genre itinérant à changer de camping tous les 3 jours ou si vous préférez vous installer et profiter tranquillement de la région et du camping.

 

En général Les enfant adorent car ils sont toujours dehors, ils se font des amis, y’a la piscine, les parents sont plus dispos et détendus…

En comptant l’essence et les sorties vous pouvez facilement vous faire 2 semaines de super vacances pour 600 euros. Si vous avez besoin de moins de confort et allez dans des campings 1 ou 2 * vous divisez le budget par 2.

 

Une fois que vous aurez testé la France quelques années vous pouvez vous attaquer aux autres pays d’Europe. Il y a des campings partout !

Vous avez un bébé ? Voici nos conseils pour partir en vacances avec bébé !

 

Petit plus côté budget :

Quand vous faites des allers-retours sans enfants pendant l’été pour les amener chez les grands-parents par exemple pensez à prendre des covoitureurs (blablacar par exemple) ça rentabilise en partie votre trajet et c’est très souvent sympa !

Si vous les avez emmenés en train, rentrez en covoiturage ce qui sera au moins 50% – cher. C’est toujours un peu de budget sauvé pour les vacances (une descente en canoë en plus !).

Et vous, quelles sont vos astuces ?

Bon été à tous !

Marina

Semaine Internationale des couches lavables 2015, c’est parti !

Deux événements incontournables à ne pas manquer !

Bonjour à toutes et à tous !

Chaque année au mois d’avril se déroule traditionnellement la Semaine Internationale de la Couche Lavable ; un événement mondial (hé oui !) qui nous a une fois de plus donné des idées ! Cette année, vous aller pouvoir participer à la démocratisation des couches lavables et vous lancer dans un concours vidéo. On vous explique :

Les couches lavables s'internationalisent!

Le Grand Change sur Facebook, ou comment transformer le plus grand réseau social en galerie de couches lavables géante !

Le Grand Change, c’est quoi ? Au départ c’est un record, organisé aux Etats-Unis (The great cloth Diaper change) par une association de promotion des couches lavables, qui consiste à changer le plus grand nombre de bébés en couches lavables en simultané. L’an passé ce ne sont pas moins de 8459 bébés en lavables qui ont été changés simultanément dans 18 pays ! Pour les faire connaître et favoriser leur démocratisation en France, ApinapiHamac et Les Tout Petits Pois se sont associés pour organiser un « happening » virtuel.Pour y participer, rendez-vous tout au long de la Semaine Internationale des Couches lavables, changez votre photo de profil pour une photo de votre bébé dans sa couche lavable préférée. Postez ensuite la même photo sur la page de l’événement :  https://www.facebook.com/LeGrandChange2015. Tous les 50 participants, l’équipe sélectionnera un(e) gagnant(e) qui remportera un bon d’achat de 15 euros (chez Hamac, Apinapi ou les tout petits pois, dans la limite des bons d’achat disponibles). A vous de jouer !

 Un concours vidéo ! 

Autre événement de cette semaine internationale des couches lavables 2015, un concours vidéo pour consomm’acteurs avertis !

Vous vous interrogez sur votre façon de consommer et vous souhaitez communiquer vos valeurs ? Votre mode de vie a changé et vous avez envie de partager autour de ce sujet et de contribuer à la création d’un monde plus écologique, plus éthique ?

Participez à notre concours vidéo ! 

Pour cela, filmez-vous en train de répondre aux 3 questions suivantes :

  1. Quelles sont les valeurs qui vous font avancer dans la vie ?
  2. Qu’est-ce qui vous a poussé à changer votre façon de vivre ? Quel a été le déclic ?
  3. Quel message aimeriez-vous faire passer ?

Défi à relever : ne pas parler explicitement de couches, lingettes… lavables : soyez généralistes ! Filmez-vous si possible en extérieur, pour une vidéo d’une durée de 3 mn maximum. Postez ensuite votre vidéo sur une plate-forme d’hébergement (Youtube , Viméo…) et envoyez-nous le lien par mail (contact@apinapi.fr) avant le 30 avril.

Les 3 meilleures réalisations recevront au choix un pack de couches lavables DuoBrite, un maillot de bain ou une culotte d’apprentissage Bummis.

Nos vidéos préférées seront également diffusées sur le site d’Apinapi et sur nos différentes plates-formes de communication (boutique, page Facebook, etc.).

Soyez créatif et inspirez-nous !

JAMarina et Aurélie
ApiNapi
contact@apinapi.fr
01 43 07 13 61

Événements et rencontres Apinapi : demandez le programme !

Votre boutique Apinapi change et évolue constamment ; nous aimons nous renouveler, mettre en pratique de nouvelles idées et de nouveaux concepts pour répondre à vos attentes mais aussi créer du lien et de la solidarité, cœur des valeurs qui nous sont chères.

C’est pour cela que nous avons mis en place une série d’événements, tout au long de chaque mois, afin de privilégier ce contact et cette diversité que nos clients apprécient tant lorsqu’ils franchissent le seuil de la boutique. Nous sommes ravies de vous les proposer et avons hâte de vous rencontrer au cours de ces rencontres conviviales et variées !

 

Retrouvez ainsi les Ateliers Apinapi, tous les mardis et samedis à 11h (selon inscriptions). Venez seul(e) ou en couple, pour tout savoir sur les alternatives au jetable et sur les couches lavables et échanger avec les autres parents et futurs parents présents. 1h30 environ, 15 euros par personne, 20 euros pour un couple.

Venez également nous rencontrer au cours des Apéros Apinapi, le 1er jeudi de chaque mois à 19h. Des événements en deux temps avec un moment d’échange entre parents sur tout ce qui a trait au lavable et à la puériculture naturelle suivi d’une rencontre avec un intervenant que nous apprécions et qui traitera un thème particulier annoncé à l’avance. Tricot, naturopathie, HNI, compost… N’hésitez pas à nous proposer des idées ! Gratuit, dès 19h.

Les Thés Découvertes auront lieu quant à eux un vendredi après-midi par mois ; ils seront l’occasion de découvrir des marques que nous apprécions, tant pour la qualité de leurs produits que pour leur éthique, mais que nous ne pouvons pas avoir en magasin toute l’année pour des raisons de place. Ainsi, ces moments privilégiés seront pour nous une façon agréable de les mettre à l’honneur et de les proposer à nos clients souvent friands de jolies découvertes. Au cours de ces après-midi, venez feuilleter les catalogues et passer vos précommandes exclusives ! De 13h30 à 19h.

Les Occasions Apinapi, le dernier jeudi de chaque mois, vous permettront de découvrir notre stock de couches lavables d’occasion et de vous équiper à prix tout doux ! De 13h30 à 19h.

Et pour finir, les ateliers de portage sont bientôt de retour avec Emmanuelle Venon : elle vous apprendra le portage ventral, vous pourrez découvrir des outils de portage, faire des essais, échanger sur les bienfaits du portage et apprendre les règles de sécurité. de 14h à 17h, 40 euros par bébé.

Voici le calendrier des prochains ateliers ; les inscriptions se font à la boutique ou par téléphone au 01 43 07 13 61.

- Ateliers Apinapi : mardi 24 et samedi 28 février à 11h.

- Apéro Apinapi : le jeudi 5 mars à partir de 19h, venez apprendre les bases du tricot avec Aurélie ! Monter les mailles, tricoter à l’endroit (point mousse), à l’envers (jersey)… Venez avec une paire d’aiguilles et une pelote adaptée. A cette occasion, découvrez également quelques patrons pour bébé simples à réaliser. Sur inscription à la boutique ou par téléphone.

- Thé Découvertes spécial Disana : vendredi 27 mars à partir de 13h30, venez découvrir la prochaine collection Disana et passer vos précommandes.

- Occasions Apinapi : jeudi 26 février, de 13h30 à 19h.

- Atelier portage : samedis 7 mars, 9 mai, 4 juillet. De 14h à 17h. Sur inscription à la boutique ou par téléphone.

Faire ses produits d’entretien maison : écologique, économique, facile et rapide !

Qu’on se le dise une bonne fois pour toute : oui, il est possible d’être écolo tout en nettoyant correctement sa maison et non, javel, crème à récurer et autres produits décapants ne sont pas nécessaires pour garantir une bonne hygiène de son chez-soi. Au contraire !

La javel par exemple, longtemps plébiscitée en matière d’hygiène, tue les micro-organismes mais ce faisant, elle crée des bactéries plus résistantes (1). Toxique, dangereuse pour l’environnement, elle devrait être bannie de nos maisons.

Mais alors, comment faire ? Aujourd’hui, il existe heureusement des produits d’entretien à la fois efficaces, écologiques et non-toxiques, un point toujours rassurant lorsqu’on a des enfants. En grande surface ou en magasin bio, on les trouve de plus en plus facilement.

Cependant, et puisqu’écologie rime souvent avec économie, vous êtes peut-être tentés par la fabrication de vos produits d’entretien maison. Une idée facile et rapide à mettre en place, et qui ne nécessite que quelques produits de base.

Les produits d'entretien maison : écologiques, économiques et facile à réaliser !

Sur son site, l’association AREHN (Agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie) propose un fascicule très complet, disponible sous forme de pdf, dans lequel elle liste les essentiels à avoir chez soi pour fabriquer à peu près tous les produits d’entretien possibles : vinaigre d’alcool, bicarbonate de soude, savon noir, huiles essentielles, jus de citron, huiles végétales… Vous y trouverez également quelques recettes de base : liquide vaisselle, nettoyant WC, lessive…

Mais l’endroit le plus incontournable reste le site du Grand Ménage de Raffa ; pionnière en la matière sur le net, elle passe en revue tous les ingrédients nécessaires, leurs propriétés, et bien sûr les recettes à réaliser. Vous y trouverez également des conseils de sécurité concernant les huiles essentielles et la grossesse, des informations concernant les marques écologiques ainsi que des liens vers des vidéos traitant du sujet des produits d’entretien toxiques.

Un des produits que j’utilise le plus, c’est le pshiit magique ; 2/3 d’eau, 1/3 de vinaigre blanc (aux propriétés anti-calcaire), 1 cuillère à soupe de liquide vaisselle (dégraissant) et quelques gouttes d’huiles essentielles : tea-tree pour parfumer et désinfecter, ou lavandin pour assainir (si vous utilisez des couches lavables, vous connaissez sans doute déjà ces huiles…). Et si vous faites votre lessive maison, attention cependant au savon utilisé pour sa fabrication si vous utilisez des couches lavables ; préférez un savon de Marseille sans glycérine et gardez la main légère pour ne pas les encrasser !

Aurélie.

(1) Source Consoglobe : http://www.consoglobe.com/eau-javel-chasse-bacteries-cesser-3730-cg

L’HYGIENE FEMININE LAVABLE

Il y a bien longtemps qu’on avait envie d’aborder ce sujet sur le blog. L’hygiène lavable chez ApiNapi c’est surtout pour les bébés, mais nous n’oublions pas les mamans pour autant !

Pourquoi faire le choix de l’hygiène lavable ?

Bonne question ! Quand et comment fait-on le choix d’arrêter (ou de diminuer) l’achat de serviettes périodiques jetables, de tampons hygiéniques et de protège-slip ?

Il y a autant de raisons possibles que de femmes :

-          Allergies au gel absorbant des serviettes ou au revêtement plastifié en contact avec la peau (petits boutons, démangeaisons, irritations…),

-          Eviter le contact des gels absorbants et produits chimiques contenus dans les serviettes,

-          Volonté de diminuer ses déchets,

-          Pour faire des économies.

 

Serviettes et protège-slips lavables

Les protège-slips lavables ont la même utilisation que des jetables : ils se portent  tout au long du mois (pour les petites règles) et en début et fin de règles quand le flux est léger.

De nombreux gynécologues déconseillent le port quotidien de protège-slips jetables : ils assèchent la muqueuse vaginale et sont parfois responsables d’infection urinaire.

Le protège-slip lavable est en tissu : un côté imperméable et l’autre tout doux en contact avec la peau.

Les serviettes hygiéniques lavables (SHL) s’utilisent pendant les règles. Il existe des modèles adaptés à tous les flux : léger, moyen, abondant. Il est même possible, pour certains modèles, d’ajouter une doublure pour augmenter la capacité d’absorption.

Vous pouvez tout à fait les utiliser pour les fameuses lochies après l’accouchement, le contact doux du tissu sera plus confortable pour vous.

Pour nettoyer vos protections périodiques, rincez-les rapidement sous l’eau froide avant de les passer à la machine. En cas de tâches tenaces, frottez-les avec un peu de sel et de l’eau ou un détachant écologique.

Les modèles en coton biologiques blanc peuvent garder des tâches après lavage : n’hésitez pas à les conserver avant lavage dans un petit seau d’eau et à les laver à haute température.

 

Serviette hygiénique lavables Graine de Couches

 

La coupe menstruelle

La fameuse « cup » est une petite coupe en silicone en forme de cloche, qui vient se placer dans le vagin (mais moins haut qu’un tampon). Elle recueille le flux menstruel.

On vide la coupe menstruelle dans les toilettes (il ne faut pas garder plus de 12 heures sans la vider), on la rince sous le robinet et on la remet. Si vous ne disposez pas de point d’eau, videz-la puis essuyez-la avec un mouchoir ou du papier et remettez-la en place. Entre chaque cycle, stérilisez votre coupe.

Elle ne présente quasiment que des avantages : elle n’irrite pas les muqueuses et respecte l’équilibre fragile de la flore vaginale.

On constate très peu de fuites, mais pour vous sentir complètement rassurée, vous pouvez porter un protège-slip lavable.

Evidemment, en la regardant comme ça, de prime abord, on peut se dire qu’elle est impossible à mettre ! Il faut prendre le coup de main et se sentir à l’aise et en confiance avec son corps. Il y a différentes méthodes pour l’insérer correctement et pour l’enlever. Exercez-vous, sans stress. Il faut en moyenne 2 à 3 cycles pour apprivoiser complètement sa coupe menstruelle.

Après une grossesse, il est préférable d’attendre quelques mois – idéalement après la rééducation du périnée – pour porter à nouveau sa coupe.

Utilisable pendant des années, c’est une méthode économique et écologique !

 

Convaincue ou encore hésitante sur l’hygiène féminine lavable ? N’hésitez pas à nous poser des questions en commentaires !