Les couches lavables en crèche, témoignage !

Les couches lavables utilisées en collectivité, et plus particulièrement en crèche, commencent petit à petit à gagner du terrain et l’on ne peut que s’en réjouir ! Un bon accompagnement au départ s’avère indispensable pour se lancer sereinement, avec des conseils adaptés à chaque structure et une équipe prête à répondre aux questions des parents.

Au printemps, nous avons accompagné et équipé la micro-crèche « Au pays des Merveilles », de Preures (62). Laetitia Coopman, sa directrice, nous livre son témoignage:

Micro-crèche "Au Pays des Merveilles" de Preures, dans le Pas de Calais

Présentez-vous Laetitia: « Je suis responsable d’une micro-crèche intercommunale « Au pays des merveilles », accueillant 10 enfants simultanément avec une équipe de 4 encadrantes et un agent polyvalent.

Comment vous est venue l’idée d’introduire les couches lavables dans votre structure? Connaissiez-vous les couches lavables personnellement ou professionnellement ?: « Sensibilisée par le bien-être des enfants aussi bien dans ce qu’ils portent que dans ce qui les entourent, je m’intéresse aux produits naturels et suis attachée à limiter tout ce qui peut être nuisible à leur santé. Dans cette démarche, je suis sensible également à l’écologie et au développement durable. Lorsque j’aurai des enfants, j’utiliserai des couches lavables. Je les ai connues plus dans le cadre professionnel par le biais de formations sensibilisées sur l’écologie.

Comment a réagit votre équipe à cette annonce? Les parents ? votre entourage professionnel (élus, collègues…) ?: « J’ai annoncé aux partenaires du projet assez rapidement mon souhait d’utiliser des couches lavables au sein de la micro-crèche. La CAF m’a demandé d’y travailler pour que cela ne soit pas un frein à l’inscription pour certains parents, la PMI m’a demandé si j’avais des études récentes sur l’utilisation des couches car beaucoup de parents s’interrogeaient sur d’éventuelles conséquences. Les élus, étant dans une démarche de développement durable, n’ont manifesté aucune opposition. Lors des entretiens d’embauche, j’ai évoqué les couches lavables, certaines étaient surprises que cela revienne, d’autres se posaient des questions en terme d’hygiène, une seule était sensibilisée dans sa vie personnelle. Les personnes qui ont été recrutées suite aux entretiens avaient quelques questions quant à l’utilisation mais aucune n’a manifesté de désaccord. Les parents ont été informés dès l’inscription du projet, certains parents ont posé des questions, une seule famille ne souhaite pas qu’on les utilise, les autres sont tous d’accord.

Comment s’est effectué le passage à l’acte ?: « Je me suis renseignée auprès de structures utilisant les couches lavables pour visualiser et connaitre l’organisation que cela demande. Par mon manque de connaissance sur le sujet et pour rassurer l’équipe, j’ai souhaité que l’équipe et moi-même réalisions une formation avant le passage à l’acte. J’ai connu ApiNapi en effectuant des recherches sur internet. L’équipe et moi-même avons trouvé la formation très intéressante, j’avais déjà été très satisfaite de l’accompagnement fait en amont sur les explications des couches, le choix et les quantité nécessaires en fonction du projet. Cela aide beaucoup à mettre le projet en place. Les supports communiqués nous aident au quotidien, pour appuyer notre choix, pour l’utilisation au quotidien. »

Présentation des différents type de couches

Quels modèles de couches avez-vous choisi ?:  » Les couches qui ont été choisies sont des TE2 (Tout en deux) ainsi que des couches d’apprentissage, elles ont été bien accueillies. Marie-laure qui s’occupe de l’entretien de linge, a suivi le protocole de prélavage et a vu avec la formatrice lors de la formation pour adapter au mieux avec la machine. Cet accompagnement l’a rassurée dans la prise en charge au quotidien.  Nous les avons mis en place progressivement afin que l’équipe trouve son organisation. Depuis juin deux enfants, dont les parents ont accepté, portent les couches lavables au sein de la structure. Nous envisageons de les mettre totalement en place dès septembre. Les parents ayant donné leur accord ont été curieux de l’utilisation lors de leur présence au sein de la micro-crèche.

Les prépliés Bummis prêts à être pliés dans les culottes !

 Quel bilan tirez-vous des ces premières semaines ?: « Lors d’une réunion d’équipe, l’équipe a pu faire part de son ressenti, elle remarque que cela est plus facile qu’elle ne le pensait, que les couches sont bien étanches, que les enfants n’ont pas été gênés et n’ont pas eu de soucis dans la motricité. Elle avoue que cela prend un peu plus de temps, Marie-laure trouve doucement son rythme quant aux lavages et aux pliages. L’utilisation des couches lavables suscitent des questions et des envies auprès d’autres partenaires. Je recommencerais sans hésitation. »

Merci beaucoup Laeticia !

Si vous êtes une structure collective, un professionnel de la petite enfance ou de la santé, et que vous souhaitez être formé sur la question des couches lavables, contactez-nous : contact@apinapi.fr . Nous ferons le point sur vos besoins ! ;-)

ApiNapi

Couches lavables en collectivité: c’est possible!

ApiNapi est co-partenaire de Zero Waste France, Hamac et Ecolo Crèche pour organiser une demie journée de sensibilisation et de présentation des couches lavables aux personnels et aux professionnels de la petite enfance (directeurs de crèches, puéricultrices, sages-femme, élus, ..).

Cela se déroulera jeudi 1er juin, à la Maison des Acteurs du Paris durable, dans le 1er arrondissement, de 9h00 à 12h30.

Pour s’inscrire, suivre ce lien ou écrire à Mathilde de Zero Waste: mathilde@zerowastefrance.org!

Nous comptons sur vous pour relayer cette information et l’invitation auprès de vos crèches, élus, cabinets sages-femmes ou maternités de façon à toucher le plus d’acteurs possible et faire en sorte que les choses bougent!!

Merci!

L’équipe ApiNapi,

Collecte pour l’ouverture d’une maison d’assistantes maternelles à Alaincourt (02)

Perrine et Maïté sont deux assistantes maternelles de la région d’Alaincourt (Aisne). Ensemble, elles se sont lancées récemment dans la création d’un chouette projet : la création d’une maison d’assistantes maternelles, « La cabane des p’tits koalas ». Pas vraiment une crèche, et pas non plus un mode de garde individuel, une maison s’assistantes maternelles est une structure adaptée permettant d’accueillir simultanément jusqu’à 14 enfants âgés de 6 mois à 3 ans.

Un projet axé sur le respect du rythme des enfants, marqué par de fortes inspirations Montessoriennes, une mise en place de la motricité libre ou encore de l’utilisation du portage (Maïté est monitrice de portage et suivra bientôt des formations sur l’allaitement et sur la psychomotricité). Dernier point et non des moindres : les bébés en couches lavables y seront les bienvenus et un coin allaitement sera aménagé pour les mamans souhaitant venir donner le sein à leur bébé.

Pour que leur projet aboutisse, Perrine et Maïté ont besoin de matériel, neuf ou d’occasion en bon état. En effet seules les crèches reçoivent des subventions au moment de leur ouverture. Voici ce dont elles ont besoin en priorité :

Sécurité :

- Barrière de sécurité

- Extincteurs

- Pharmacie

- Ecoute-bébés

Jouets :

- Jeux extérieur (draisienne, ballon, toboggan 1er âge, maisonnette…)

- Garage, voitures, camions…

- Poupées, poussette, marionnettes

- Cuisine, ustensiles

- Instrument éveil musical

- Jouets 1er âge

- Puzzles, dominos, lotos, …

- Draisienne

- Cubes à empiler

- Instruments d’éveil musical

- Livres d’éveil

- Jeux d’imitation

- Pâte à modeler

- Peinture

- Matériel parcours moteur

- Piscine à balles

- Cd de relaxation

Mobilier :

- Coussins, poufs, tapis de sols favorisant la motricité libre

- 8 lits au sol de matelas

- Meubles de rangement

- 2 tables et 8 chaises pour enfants

- 2 tables à langer

- Tapis de sol

- Coussins

- Chaîne Hifi

- Toilettes et lave-mains adaptés aux enfants

- Vaisselle enfants (assiettes, bols, verres, couverts, gourdes réutilisables…)

- Linge de maison (draps, serviettes, bavoirs, torchons, lingettes lavables …)

Si vous avez envie de les aider et d’aider à la création d’un projet utile et bien pensé, n’hésitez pas à déposer vos dons au magasin pour les objets peu volumineux et à les contacter directement pour les choses de type ameublement.

 Merci pour elles !