La toilette de bébé en mode zéro déchet, c’est possible !

L’arrivée d’un bébé transforme beaucoup de choses dans une maison. Mais si vous n’y prenez pas garde, il n’y a pas que les gazouillis de votre progéniture qui rempliront votre foyer… Les couches, les paquets de coton, les bouteilles de shampoings rempliront vos poubelles de salle de bain à la vitesse de l’éclair ! Mais bonne nouvelle, des solutions existent !

Les couches

Commençons pas le plus impressionnant : les couches. ! Au cours des trois premières années de vie de votre enfant, vous changerez entre 5 000 et 6 000 fois sa couche ! De quoi amasser une jolie tonne de déchets !

Pour les éviter, rien de plus simple : passer aux jolis couches lavables ! Une vingtaine de couches lavables vous permettra d’éviter la corvée de poubelle quotidienne !

bébé zéro déchet

Hélas, l’utilisation des couches lavables fait encore peur à beaucoup de parents et de professionnels de la petite enfance par manque d’information. C’est que les préjugés ont la peau dure en France ! C’est pourquoi ApiNapi et son réseau de conseillères sont là pour vous accompagner. Prenez contact avec la conseillère la plus proche de chez vous, elle pourra vous donner les dates de ses prochains ateliers pour tout vous expliquer sur les couches lavables : les systèmes, les matériaux, l’équipement, l’entretien, etc. Elles proposent également un service de location de couches lavables pour permettre aux parents de tester les différents systèmes de couches et plusieurs marques différentes tout en vous accompagnant. Et s’il n’y a pas de conseillère près de chez vous ? Pas de problème, elles pourront vous proposer un webinaire et une location à distance !

Retrouvez toutes les infos sur nos conseillères ApiNapi ici  ou contactez-nous à conseillers@apinapi.fr

 Les lingettes et cotons

toilette de bébé zéro déchet

 

Un autre produit que les parents utilisent tous les jours en grande quantité pour la toilette de leur bébé : les cotons et les lingettes ! Encore une fois, une alternative toute simple existe : les cotons, les gants et lingettes LAVABLES ! Vous en avez de toutes les matières (coton bio, bambou) et de toutes les tailles. Notez qu’une quinzaine de cotons lavables peut remplacer jusqu’à 6000 cotons jetables ! A titre indicatif, comptez entre 20 et 30 de cotons/lingettes/gants pour un nettoyage tout en douceur des fesses de votre bébé et une dizaine de lingettes ou de débarbouillettes pour le visage de votre enfant.

 Coussinet d’allaitement

Encore un produit que les mamans consomment en grande quantité lorsqu’elles allaitent, ce sont les coussinets d’allaitement. Ces petites compresses permettent de recueillir les trop pleins de lait. Pour éviter de remplir la poubelle, il suffit de se procurer quelques paires de coussinets lavables ! Dotés d’une face absorbante et d’une face imperméable, ils permettent une protection efficace et réutilisable !

Chez ApiNapi vous trouverez ceux de la marque ApiAfrique et Bummis. Vous pouvez utiliser une petite pochette imperméable pour les stocker lorsque vous n’êtes pas chez vous.

toilette de bébé zéro déchet

 

 Les cosmétiques

Le dernier élément que l’on retrouve régulièrement dans la poubelle de la salle de bain, ce sont les bouteilles de cosmétiques : lotions, gels douche, shampoings, crèmes de change, etc.

bébé zéro déchet

Là encore, il existe des alternatives plus écologiques et souvent plus respectueuses de la peau de nos petits : les cosmétiques solides et les produits faits maison.

Pour le change, très souvent à la maternité, on vous conseille une toilette à l’eau. Là, c’est simple : une lingette mouillée pour laver, une lingette sèche pour sécher et le tour est joué !

Lorsque votre bébé à la peau plus fragile, elle peut nécessiter une crème comme le liniment que l’on peut fabriquer facilement chez soi à base d’huile d’olive et d’eau de chaud. Par contre, attention si vous utiliser des lingettes lavables, pensez à les laver séparément de vos couches lavables sous peine d’encrasser ces dernière (l’huile ne se rince pas bien…).

Et pour le bain, vous pouvez opter pour des savons et shampoings solides. Choisissez-les adaptés à la peau des tout petits comme le savon surgras de Néobulle ou les shampoings sans huiles essentielles de chez Lamazuna.

toilette de bébé zéro déchet

Photo by Lubomirkin on Unsplash

Voici les principaux produits d’hygiène que l’on utilise pour la toilette des bébés. Des alternatives existent donc pour éviter d’utiliser des produits polluant. Mais pas de panique, prenez votre temps pour modifier vos habitudes au fur et à mesure et être certains de les tenir dans le temps !

 

Semaine Européenne de la Réduction des déchets (SERD) 2017

La Semaine Européenne de la Réduction des déchets (SERD) se tiendra cette année du 18 au 26 novembre. De nombreuses animations sont organisées partout en France pour sensibiliser les français à l’importance de réduire leurs déchets.

La réduction des déchets du côté de l’hygiène quotidienne

Nos conseillères participent à cette Semaine de sensibilisation en proposant un certain nombre d’événements car en matière d’hygiène, il y a bon nombre d’astuces faciles à mettre en place pour réduire sa production de déchets ! On vous donne des exemples ?

  • 20 couches lavables remplaceront 6000 couches jetables, soit 1 tonne de déchets évités !
  • 20 cotons lavables équivalent à 6000 disques à démaquiller !
  • Quelques cups et/serviettes lavables au cours d’une vie remplaceront entre 10 et 20000 protections jetables.
  • 1 oriculi s’utilise à vie pour retirer l’excédent de cérumen de ses oreilles, exit les coton-tiges !
  • 1 cosmétique solide remplace en moyenne 2 bouteilles ou flacons en plastique de gel douche, de shampoing ou de déodorant.


Pour découvrir toutes ces alternatives aux produits d’hygiène jetables, n’hésitez pas à rencontrer nos NapiAngels. Elles sauront vous expliquer les avantages de ces produits et vous orienter vers ceux qui vous conviendront le mieux.

 

 Les actions des NapiAngels

Quelques événements à retenir pour cette semaine :

Margaux organisera le samedi 25 novembre à Nantes une bourse aux couches lavables. Le moyen de donner une seconde vie aux couches de nos enfants et de s’équiper à petits prix ! Vous pourrez également la retrouver pour des ateliers et des présentations sur les couches lavables  à la Caverne d’Ali Bambin, O Bocal, chez le P’tit Café et au Livr’O Thé.

Renseignements : margaux@leculdanslherbe.fr

 

 

Karine, dans les Landes, vous attend à la Biocoop de Mont-de-Marsan le samedi 18 novembre pour vous faire découvrir les couches lavables et les produits d’hygiène lavables. Elle proposera également des articles sur son blog sur la réduction des déchets tout au long de la semaine.

Renseignements : bootliirbi@gmail.com

 

 

A Rennes, Marianne sera présente samedi 18 novembre sur le Forum de l’habitat à Chavagne pour vous montrer les alternatives aux produits jetables du quotidien. Le samedi 25 novembre, c’est à l’épicerie Day by Day de Rennes qu’elle passera l’après-midi pour répondre à vos questions et vous présenter les couches lavables d’aujourd’hui.

Renseignements : marianne@bebiomena.fr

 

 La chaîne Youtube de NapiAngels

Et cerise sur le gâteau, les NapiAngels vous ont également préparé de nouvelles vidéos pour vous aider à réduire vos déchets à la maison. Elles seront publiées au cours de la semaine sur la page FaceBook d’ApiNapi et elles seront à voir et à revoir sur la chaine Youtube des NapiAngels.

 

Marianne, Conseillère à Rennes

Mesdames, soyez belles en zéro déchet !

La salle de bain est l’un des temples du déchet en France…  Cotons, emballages, protections féminines, etc. Et pourtant, prendre soin de soi tout en soignant notre belle planète et notre porte-monnaie est possible ! On vous montre comment ?

 En coton, en eucalyptus, en bambou ou en microfibre, les lingettes lavables sont douces pour votre peau. Un passage à la machine à laver remplaceront pendant environ six ans vos aller-retours au magasin pour vous réaprovisionner en cotons jetables ! Au lieu de jeter votre carré à démaquiller à la poubelle, direction le panier à linge sale ! A elles seules, quinze lingettes démaquillantes lavables remplaceront pas moins de 6000 cotons jetables.

 

 

 Du côté des coton-tiges, des solutions existent également pour éviter de remplir sa poubelle de ces petits bâtonnets en plastique. Faites l’achat une bonne fois pour toute d’un oriculi, cette petite spatule en bambou prendra soin de vos oreilles jusqu’à la fin de vos jours !  Faites tout de même attention à ne pas vous blesser, l’oriculi ne sert qu’à ôter le cérumen disgracieux à l’entrée de vos oreilles.

 

 

En ce qui concerne les protections féminines, on ne  vous présente plus les serviettes périodiques lavables ou les cups qui vous accompagneront sainement durant vos règles. Au cours de sa vie, une femme utilise entre 10000 et 20000 protections jetables. En passant au lavable, vous réduirez vos déchets de près d’une tonne ! Garanties sans produit chimique, les protections périodiques réutilisables vous permettront de passer pas moins de 5 années sans les désagréments du jetables (odeurs, démangeaisons, etc.) Et nous ne vous parlons même pas des économies réalisées à clé !

 

 

 Enfin, pour réduire les emballages, rien de tel que les cosmétiques solides. Savons, shampoings, dentifrices, déodorants, crèmes, etc., tous ces produits existent sous la forme solide vendus en vrac ou dans des emballages en cartons compostables. Leur composition est également plus simple à comprendre puisque la liste des ingrédients est réduite au minimum. Petits mais costaud, un produit cosmétique solide remplace généralement deux bouteilles ou tubes jetables.

 

 

Et si après tout cela vous avez encore des questions, contactez votre conseillère ApiNapi, elle saura vous conseiller !

Marianne, conseillère à Rennes

Margaux, conseillère en Pays-de-la-Loire

Voici le portrait de Margaux, conseillère à Nantes, en Loire Atlantique ! 

 1 / Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Margaux, j’ai 30 ans et je suis la maman de Lara qui vient de fêter ses 19 mois. J’habite Nantes depuis deux ans et je travaille à un projet autour de la réduction des déchets notamment dans les structure d’accueil de la petite enfance.

2 / Quelles sont tes passions dans la vie ?

Journaliste de formation, j’ai toujours été passionnée par la protection de l’environnement et surtout par toutes les petites initiatives que chacun peut réaliser et qui rendent la vie plus agréables pour tout le monde. J’anime un blog, Le Cul dans l’Herbe qui traite notamment de la réduction des déchets dans la vie de famille.

 3 / Un rêve… une utopie ?

J’aimerais ouvrir une boutique collaborative autour du zéro déchet. Partager mon projet avec d’autres porteurs de projets nantais. Je trouverais vraiment chouette aussi, que la couche lavable redevienne la couche normale.

 4 / Pourquoi devenir conseillère Apinapi ?

Par envie d’abord. J’ai assisté à un atelier il y a quelques mois et je me suis beaucoup retrouvée dans les propos de la conseillère. Je me revoyais en train de vendre le concept des couches lavables aux parents autour de moi. C’était donc la marche à suivre. Et c’est, je pense, une étape importante dans mon futur projet professionnel.

5 / Tes trois produits préférés chez Apinapi ?

- Les TE2, sans marques favorites. J’avoue craquer complétement pour tous les motifs des couches. Pour moi, le côté fashion est le seul qui aurait pu me convaincre !

- La coupe menstruelle. Ma meilleure amie depuis 5 ans !

- Le maillot de bain Hamac. Trop mignon une fois de plus et largement rentabilisé lors des dernières vacances !

6 / Comment as-tu connu les couches lavables ?

Mon petit frère (qui souffle sa 25e bougie cette année) portait des couches lavables. A la fin de ma grossesse, j’ai fait mes petites recherches et je suis tombée en amour pour plusieurs modèles. Mais j’aurais adoré trouver un atelier Apinapi. Ça m’aurait évité les petites erreurs du début.

7 / Pourquoi as-tu décidé d’utiliser des couches lavables pour tes enfants ?

Pour mon compagnon comme pour moi, c’était une évidence. Si c’est le côté impact environnemental et naturel qui nous guidé dans notre choix, on ne s’est pas plaint du côté économique. Sans compter qu’on déteste devoir aller chercher des couches jetables en catastrophe parce qu’on a oublié d’en racheter.

8 / Dans quelles villes proposes-tu des rencontres avec les futurs parents ?

Pour l’instant, je propose des ateliers sur Nantes, dans des boutiques de puéricultures, des salons de thé, et d’autres lieux associatifs. J’espère pouvoir en organiser très bientôt dans d’autres lieux de Loire-Atlantique. Si vous le souhaitez, je peux aussi me déplacer à votre domicile.

9- Que proposes-tu exactement : atelier (Quoi ? Comment ? Quel coût?), location (Comment ? Quel coût?), autres…

Je propose aux parents deux types d’atelier :

- L’atelier découverte : où les parents peuvent découvrir les différents modèles de couches lavables, et comment les entretenir. Tarifs :15 euros par famille.

- Le papot’couche : un rendez-vous pour discuter du quotidien en couches lavables. Partager son expérience et trouver avec d’autres parents utilisateurs des solutions aux petits problèmes qu’on rencontre. Tarifs : participation libre + une consommation.

- La location test : C’est pack qui se compose de plusieurs modèles et de plusieurs modèles de couches lavables que vous pouvez louer pour un mois ou deux. Un moyen sûr de tester sans pression les couches lavables avant d’investir. Tarif : 60€ pour un lot plein temps et 30€ pour un lot mi-temps.

Contact : Margaux Chevalier Vasseur

Mail :  margaux@leculdanslherbe.fr

Tel : 06 09 20 24 92

www.leculdanslherbe.fr

Caroline, conseillère ApiNapi – Ile de France – 78, 91, 92 et 94

Caroline est conseillère ApiNapi en Iles de France, elle vous parlera couches lavables, produits naturels pour bébé mais aussi HNI (Hygiène Naturelle Infantile) si vous lui demandez !

 

Bonjour Caroline, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Caroline BONNAMY, j’ai 28 ans, je suis maman de 2 garçons, Quentin 4 ans et Clément 9 mois. Je suis enseignante de profession mais je m’éloigne de l’éducation nationale et rêve de devenir éducatrice Montessori ! En attendant, je réalise un autre rêve celui de m’occuper de mes enfants même si ce n’est pas toujours évident.

Conseillère Apinapi à Sceaux

Quelles sont tes passions dans la vie ?

J’aime le sport, la lecture surtout sur l’éducation, la parentalité et j’aime passer du temps en famille.

 

Pourquoi as tu décidé de devenir Conseillère ApiNapi ?

J’ai souhaité devenir conseillère ApiNapi car je réfléchissais et je réfléchis encore beaucoup sur la société actuelle et ce que notre éducation nous force à faire. Je souhaite que les choses changent, que les parents qui se posent des questions trouvent des réponses et prennent conscience que oui il y a d’autres manières de faire. Je souhaite aussi que les parents aient le choix.

Deux mamans m’ont posé des questions sur les couches lavables, elles étaient intéressées mais je ne pouvais leur montrer les différentes couches qui existent, alors j’ai pris ma décision !!!

 

Pourquoi as tu décidé d’utiliser les couches lavables pour tes enfants ?

J’ai utilisé des couches lavables et j’utilise encore des couches lavables car je ne veux pas que mes enfants passent 24h sur 24 en contact de 50 produits chimiques.

 

Peux tu partager avec nous tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

- La culotte Best Bottom Diaper

- La couche évolutive Doujan

- Le kit lingettes lavables Les Tendances d’Emma

 

Dans quelles villes/lieux proposes tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

Je fais des ateliers dans le cadre d’une association qui s’appelle EasyParents à Sceaux et qui propose aux parents différents ateliers pour une parentalité réfléchie et choisie (retrouvez le programme des ateliers sur la page facebook d’Easyparents) !

Retrouvez également Caroline sur son Blog Le P’tit monde des Koalas !

………………………………………………………………………………………………………….

EasyParents est un centre de soutien à la parentalité proposant des séances d’informations et des ateliers autour des thématiques suivantes entre autres : le portage, le massage bébé, le maternage (caprices ? habitudes ? Informations et échanges autour des pleurs, du sommeil, des besoins du bébé), la Communication Non Violente (pour une communication parents-enfants apaisée et bienveillante), l’éveil et la motricité de bébé… etc.

L’ambition d’EasyParents : fournir aux parents une information factuelle, actuelle et des outils afin de leur permettre de faire des choix éclairés, LEURS choix ! Et ainsi choisir leur parentalité en connaissance de cause.

Association EasyParents Sceaux

Ateliers couches lavables à Sceaux

…………………………………………………………………………………..

  • Pour vous inscrire à un atelier EasyParents : domitille@easyparents.fr – 06 63 73 23 15
  • Pour contacter Caroline directement : conseillers@apinapi.fr

 

Focus sur : les produits Bummis disponibles chez Apinapi !

Que vous soyez client(e)s de notre boutique, lecteurs assidus du blog ou « fans » de notre page Facebook, vous avez certainement entendu parler de la marque Bummis. Créée au Canada il y a 25 ans, elle a su conserver son éthique et ses valeurs du début. Entreprise à échelle humaine, elle a pour objectif de préserver l’environnement et bien entendu la santé de nos bébés ! Désormais figure de proue dans l’univers des lavables, la qualité de ses produits n’est plus à prouver et nous sommes ravies de vous les présenter aujourd’hui dans notre boutique parisienne ainsi que sur notre site.

Voici un petit aperçu de nos produits favoris, déjà testé et approuvé par nos clients ainsi que par nous-mêmes !

Pack tout-en-deux (TE2) DuoBrite :

La DuoBrite est une des dernières nouveautés de chez Bummis, et chez Apinapi on l’adore déjà ! Nos clients sont unanimes : bien absorbante, fine, en coton bio, cette tout-en-deux (TE2) a su conquérir nombre de jeunes parents. Sur notre stand, venez découvrir nos packs, disponibles en 2 tailles (T1 : 4 à 8 kilos, T2 : 8 à 15 kilos) et composés d’une culotte à pressions et à goussets et de 3 inserts. Une couche idéale pour se lancer facilement et sans risque !

Peg du blog Mon bébé bio et moi, qui tient depuis peu la boutique Les Tout Petits Pois à Reims, l’a également testé : elle en est ravie !

Kit nouveau-né :

Le pack nouveau-né, dès la naissance

Il n’est pas toujours facile de prévoir des couches lavables pour la naissance d’un bébé ; les tout-petits avec leur mini-gabarit ont en effet besoin de produits adaptés à leur morphologie. Nous vous proposons ainsi les kits nouveaux-nés et prématurés, composés de 2 culottes de protection imperméables à scratch (donc très facile à ajuster) avec goussets pour limiter les fuites et de 12 langes en coton bio. Ces derniers s’utilisent très facilement : il suffit de les plier et de les déposer au fond de la culotte. Doux, biologiques et absorbants, ils sont très faciles à utiliser dès la naissance et permettent de débuter facilement sans trop dépenser.

Couches plates/prépliés :

Pack de 6 langes prépliées en coton bio Bummis

Les couches plates Bummis, une valeur sûre ! Ce sont des inserts plats en coton bio, vendus par paquets de 6, qu’il suffit de plier et de placer au fond d’une culotte de protection plaquante. Très résistants, faciles à laver, ils sont également très économiques et disponibles dans une gamme de taille très large pour s’adapter à tous les gabarits : XS (2 à 4 kilos), S (3 à 9 kilos) et M/L (8 à 16 kilos).

Trousse de couches complète :

Trousse de couches complète Bummis

Ce kit complet vous permettra de vous équiper et de tout avoir sous la main sans vous poser de questions ! Le kit complet taille M/L est composé de 18 langes prépliés en coton bio, de 4 culottes imperméables dans lesquelles placer les langes, 1 rouleau de voiles de protection, 5 voiles polaires effet fesses au sec, 1 grand sac de stockage imperméable pour les couches sales et d’un guide d’utilisation.

Le kit complet taille S, pour les bébés de 3 à 8 kilos, comprend pour sa part 24 langes prépliés, 6 culottes imperméables, 3 rouleaux de papier de protection, 5 voiles polaires, 1 grand sac imperméable et 1 guide d’utilisation.

Couche classique Dimple Diaper :

Couche Dimple Diaper de Bummis

Une couche classique toute nouvelle, en coton et super absorbante. A l’intérieur, un insert double face coton bio/polyester permet de bénéficier si on le souhaite d’un effet fesses au sec. A l’extérieur, des pressions en hauteur permettent de la régler et de l’utiliser pour un bébé allant de 4,5 à 13,5 kilos ! Au niveau de la taille, le serrage se fait également par pressions ; ces dernières sont fixées de telle façon qu’elles ne touchent pas la peau de bébé. A l’arrière, l’élastique reste bien plat : confort assuré même allongé ! Les premiers utilisateurs sont conquis.

Couche classique Fitted Flannel :

Couche Flannel Fitted de Bummis

Une couche classique fine et jolie, que demander de plus ? De l’absorption peut-être ? Et bien vous pouvez avoir tout cela avec la Fitted Flannel ! L’intérieur est en sherpa de coton bio et l’exterieur en flanelle de coton avec de jolis imprimés très variés. Évolutive et confortable grâce à l’élastique de dos bien plat, elle peut s’utiliser le jour et la nuit avec une doublure supplémentaire. Une valeur sûre !

Serviettes hygiéniques :

Serviettes hygiéniques lavables Fabulous Flo de Bummis

Les serviettes hygiéniques jetables classiques sont souvent très irritantes pour la peau en plus d’être très polluantes et difficiles à recycler ! Les serviettes hygiéniques Bummis « Fabulous Flo » sont en coton bio, donc très respectueuses du corps, lavables, donc respectueuses de l’environnement mais aussi bien absorbantes, imperméables grâce à une couche de PUL et pratiques à mettre en place grâce à une pression située sous la serviette.

Retrouvez également la version protège-slips, plus petits pour un usage en dehors des règles ou pour un flux léger !

Coussinets d’allaitement :

Au rayon des petits accessoires lavables bien pratiques, voici les coussinets d’allaitement en coton bio ! Très utiles pour les débuts de l’allaitement (et parfois même après !), ils se placent dans le soutien-gorge, comme des jetables, et permettent à la fois d’absorber le surplus de lait mais aussi de protéger le sous-vêtements et le vêtement afin d’éviter les taches. Une fois utilisés, ils se lavent !

Lingettes :

Lingettes bummis en coton bio

Ces lots de lingettes à tout faire sauront remplacer toutes ces petites choses de la maison qui se jettent : les cotons pour le change de bébé, l’essuie-tout, et pourquoi pas les mouchoirs ! Douces, saines (en coton bio !) et écologiques, elles sont à la fois très simples et très polyvalentes. Idéales pour débuter dans le  lavable !

Retrouvez dès à présent tous ces produits dans notre boutique parisienne, ou sur notre boutique en ligne !

Vos astuces écologiques pour la maison : on fait la récap’ !

Lors du dernier concours que nous avons organisé sur notre page Facebook, nous vous avions demandé de partager avec nous vos meilleures astuces écolo, des petits gestes faciles à mettre en œuvre au quotidien pour limiter son empreinte carbone, ses déchets, bref, pour réduire son impact sur l’environnement.

Si  nous avons bien été obligées de vous départager pour ne choisir qu’un seul gagnant, vous avez toutefois été nombreux à nous faire part de différentes astuces très intéressantes ; et puisqu’il serait dommage qu’elles passent à la trappe et se perdent dans les limbes de Facebook, en voici un petit résumé, pour que chacun puisse puiser l’inspiration pour un quotidien encore plus responsable et écolo !

La première astuce nous vient de Suzie, qui nous explique comment mieux isoler son logement lorsqu’on possède du simple vitrage : « Pour isoler ses fenêtres quand on n’a pas de double vitrage et que le froid arrive j’utilise du film plastique alimentaire. J’entoure les carreaux propres de double face transparent et je pose le film plastique. Je passe un coup de sèche-cheveux et je coupe au cutter ce qui dépasse. J’isole mieux ma maison, pas de condensation, ni de parois froides, et je fais des économies d’énergie. Jusqu’à 20% sur une année en gaz ! En plus, comme sur la photo c’est quasiment invisible… On le garde jusqu’au printemps et on en repose en automne ! »

Film alimentaire pour isoler

Du film alimentaire pour isoler, il fallait y penser !

France partage quant à elle une astuce liée aux bricolages pour enfants, pour ne plus jeter les petits bouts inutilisables de craie grasse :

Pour ne plus gaspiller les craies grasses

Une astuce pour recycler les petits morceaux de craies grasses

Toujours avec France, on fabrique une cabane pour le jardin ; des palettes recyclées, quelques planches, des clous et éventuellement un peu de peinture : le bonheur pour les petits !

Cabane de jardin à base de bois recyclé

Une jolie cabane à base de matériaux recyclés

Elle nous indique également comment amuser les enfants avec une marionnette fabriquée à partir d’une chaussette :

Une marionnette fabriquée avec une chaussette

Une jolie marionnette fabriquée avec une chaussette !

Plusieurs internautes nous ont également parlé de produits d’entretien maison. Blandine est pour sa part adepte des noix de lavage et de la lessive faite maison (savon de Marseille râpé +  vinaigre blanc +cristaux de soude). Elle poursuit en nous précisant que pour limiter la quantité de pots en verre jetés chaque semaine, elle avait opté pour les petits pots faits maison… dans des emballages réutilisables bien entendu !

Petits pots maison pour bébé

Des petits pots pour bébé dans des emballages réutilisables

Si la lessive maison vous tente, voici également la recette de Yasmeena : 150g de paillettes de savon de Marseille + 3 cuillères a soupe de bicarbonate de soude + 3 litres d’eau + huile essentielle d’arbre à thé.

Toujours au rayon du fait maison, France nous redonne une astuce concernant les produits de beauté tels que le gel douche, le shampoing ou encore le dentifrice, qu’elle fabrique désormais elle-même. C’est d’ailleurs également le crédo de notre gagnante, Laure-Line, qui fabrique elle-même ses savons. « La savonnerie à froid est parfaitement réalisable chez soi, nous dit-elle, et donne le meilleur produit possible pour la peau (pas d’huile minérales, pas de relargage donc la glycérine reste dans le savon et chouchoute votre peau), pas d’emballages jetés (on récupère les pots en verre des huiles dures pour le reste de ses cosmétiques, qu’on peut aussi faire soit même), moins de gaspillage de produits qu’avec les liquides (surtout avec les enfants), pas de polluants, conservateurs, allergènes etc., et en plus c’est fun à faire, ça fait des bons cadeau de Noël et ça épate ta grand mère ou la maîtresse ou…. »

Les savons faits maison de notre gagnante Facebook

Les savons faits maison de notre gagnante Facebook

Emilie a choisi pour sa part de recycler les vêtements, et tous les objets du quotidien de manière générale : « Quand j’ai des habits qui sont abîmés je les transforme. Cet après-midi j’ai fait un sac avec un tee-shirt. Et avec les chutes je vais essayer de faire un porte-monnaie (faut juste que je finisse la brique de lait). En fait, je donne une seconde vie à presque tout. J’ai fait un carquois avec des flèches pour un déguisement robin des bois avec une boite de Pringles. » Idem chez Fanny, qui recycle de son côté les vieux vêtements en vêtements pour bébé.

Un sac fabriqué à partir d'un vieux t-shirt

Votre t-shirt est importable ? Recyclez-le !

Chez Isabelle et Morgane, on composte ! Et avant cela, on fait surtout en sorte de ne pas jeter et d’accomoder les restes. Chez elle, le ménage est écolo également grâce au vinaigre blanc qui permet de tout nettoyer dans la maison !  Du vinaigre auquel Valérie rajoute bicarbonate de soude, savon noir et pierre d’argile… Pour nettoyer sainement et écologiquement du sol au plafond ! Même son de cloche chez Aude et Olivier : chez eux, on n’utilise que le balai vapeur pour tout décrasser du sol au plafond ! Idéal pour enlever le calcaire des joints de la salle de bain. Chez Céline, une petite astuce recyclage pour des vitres impeccables : « Du vinaigre, de l’eau 50/50, une cuillère à café de produit vaisselle, et des huiles essentielles 5 à 10 gouttes soit pour sentir bon (orange) détendre (lavande vraie) désinfecter l’air (pamplemousse ou arbre à thé) ou anti-moustique (citronnelle) ». France précise qu’ « on peut aussi utiliser du papier journal et de la cendre de cheminée (ou poêle à bois). ». Pour cela, il faut « humidifier très légèrement la vitre, étaler les cendres avec le papier journal, bien rincer à l’eau pure et essuyer le tout avec un chiffon bien propre. De plus, l’eau de rinçage sert à arroser les plantes du jardin (comme les tomates, radis, haricots… etc.). ». Le ménage est vert également chez Maman couche lavables : « Prendre 2 cuillères à soupe de bicarbonate que je mets dans mon verre. J’ajoute 30 gouttes d’huile essentielle de tea tree qui a un fort champ désinfectant, 5 gouttes de menthe poivrée pour l’odeur. Je remplis mon verre de vinaigre blanc mais attention ça mousse, ne pas hésiter à mélanger pour être sûr que ça ait fini de mousser. Je prends mon pulvérisateur et je verse ma formule dedans. Pour finir je complète ma formule avec de l’eau du robinet ». Malin le « pschitt magique » !

Autre astuce maligne, celle de France pour détartrer naturellement une bouilloire :  « Faire bouillir une coquille d’huître dans de l’eau avec un peu de vinaigre blanc. Bien rincer la bouilloire et elle sera comme neuve »

Chez Céline, le lavable ne s’arrête pas aux couches : fini l’essuie-tout, l’éponge (ndlr : les éponges passent en machine avec le linge et peuvent également être réutilisées), tout est remplacé par de grandes lingettes lavables !  Même chose chez Laeticia, adepte du lavable pour le change, le mouchage, le démaquillage, les coussinets d’allaitement :

Du lavable pour remplacer le jetable

Du lavable dans toute la maison

Fanny a pour sa part adopté la coupe menstruelle qui remplace tampons et serviettes hygiéniques jetables. Même les coussinets d’allaitement peuvent être remplacés ; France cite ainsi les coquillages d’allaitement qui permettent de « garder les mamelons en contact avec le lait maternel (qui est un formidable cicatrisant) et plus aucune douleur ou petite plaie, et c’est sans parler de la sensation très agréable de fraîcheur juste après la tétée et de l’effet bœuf de sortir ses coquillages juste avant d’allaiter. »

Chez Eulalie, pas de petits pots. Les purées maison oui, mais… Stockées dans des bacs à glaçons !

Bacs à glaçons pour petits pots écolo

Des bacs à glaçons pour remplacer les petits pots

Du côté de chez Gwen, on fabrique son propre liniment : « Pour 500ml il y a moitié moitié d’eau de chaux et d’huile d’olive, et 3 à 5 g de cire d’abeille pour la tenue. ». Elle fabrique également son eau lavante : « 250 ml d’eau, 5 g de savon d’Alep ou de Marseille, 1 cuillère à soupe d’huile végétale, 3 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse, et de l’eau florale ou une huile essentielle pour l’odeur ». A noter que nous vous proposons chez Apinapi un liniment bio riche en huiles végétales et composants naturels parfaitement adaptés à la peau fragile de bébé !

Chez Géraldine, c’est à la consommation électrique que l’on fait le plus attention, en branchant plusieurs appareils sur une même multiprise pour pouvoir facilement tous les éteindre en même temps.

La consommation de médicaments a également été citée ; Nadh nous explique ainsi ce qu’elle utilise en cas de petits bobos quotidiens : « Miel citron pour mal de gorge et toux sèche. Lavande en huile essentielle à masser pour mal de tête. Eucalyptus lors d’un gros rhume. Thym pour les risques d’infection et gros sel marin dans l’eau pour déboucher le nez ! » Anna-Laure nous précise également que les médicaments peuvent être rapportés à la pharmacie à la fin du traitement pour être recyclés.

L’alimentation est également un poste sur lequel il est possible de faire des économies d’énergie ; chez Fatima, on limite la consommation de viande et de poisson et on privilégie les produits frais, tandis que chez Aude, on fabrique ses yaourts maison dans des pots en verre. Blandine est pour sa part adepte des restes accommodés de différentes manières pour ne rien jeter !

Les emballages font également parler d’eux ; pour Emeline, le tri sélectif est devenu un réflexe qu’il est pour elle essentiel d’apprendre aux enfants et ce dès le plus jeune âge. Pour Hanh, les produits en vrac doivent être privilégiés : « Exit les sacs plastiques pour chaque fruits et légumes, exit les emballages plastiques pour les pâtes, le riz, les céréales en tout genre, les fruits secs et j’en passe, en vrac c’est beaucoup mieux. Et les emballages réutilisables pour les transporter c’est encore mieux, ou à défaut, en papier. »

Emballages pour les aliments en vrac

Les emballages réutilisables pour le vrac, c'est plus écologique !

N’hésitez pas à piocher dans toutes ces bonnes idées, pour les appliquer selon vos préférences… et pourquoi pas toutes ? Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire ou sur la page Facebook d’Apinapi !

Lolita, conseillère ApiNapi à Nice – 06

Lolita a rejoint l’équipe des conseillères ApiNapi et vous propose des rencontres ApiNapi dans la région de Nice – Alpes-Martimes (06).

1/ Bonjour Lolila, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis maman de 2 enfants de 5 et 2 ans et enceinte du 3 éme pour tout début juin.

Je suis également assistante maternelle et j’aime avec passion mon métier.

 

2/ Quels sont tes centres d’intérêts et passions ?

Je suis une fana de puériculture et en particulier naturelle au possible.

J’adore la lecture, je lis un peu de tout.

La cuisine et particulièrement les pâtisseries.

 (Hum… nous allons nous entendre !)

 

3/ Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir Conseillère ApiNapi ?

Après plus de 5 ans d’utilisation de couches lavables et 2 enfants j’ai eu envie d’aider et d’assurer un suivi avec des futures et jeunes mamans dans leurs choix.

 

4/ Tes 3 produits préférés chez ApiNapi ?

Le maillot de bain Hamac, la Te1 Easy fit de Totbots et coup de cœur particulier pour le tapis à langer imperméable multifonction.

 

5/ Comment as-tu connu les couches lavables ?

Il y a 6 ans mon mari  m’en a parlé et m’a dirigée vers une amie qui en utilisait pour sa propre fille (à l’époque je me suis moquée de lui et aujourd’hui c’est lui qui se moque de moi devant mon stock de plus de 60 couches…)

Il faut dire que après avoir vu certains modèles j’ai craqué littéralement !

6/ Pourquoi as-tu décidé d’utiliser les couches lavables et lingettes lavables pour tes enfants ?

Dans un premier temps pour éviter qu’ils soient au contact de produits chimiques contenus dans les jetables, dans un deuxième temps parce que c’est aussi moins de déchets pour la planète et dans un troisième temps parce que c’est vraiment très beau un popotin en lavables.

 

7/ Quels sont tes produits ApiNapi préférés ?

Incontestablement les stick d’urgence de Néobulle il sont géniaux me servent chaque jour pour les petits maux de mes enfants mais également lors de mon travail d’assistante maternelle. Ils font partie de ma trousse d’urgence !

 

8/ Dans quelles villes/lieux proposes-tu des rencontres avec les futurs et jeunes parents ?

Carros et arrière-pays Niçois, Nice, Canne, Mandelieu et j’étudie toute proposition !

contacts : conseillers@apinapi.fr

Animatrice ateliers couches lavables et produits naturels pour les bébés et les futurs et jeunes parents

 

Tester les couches lavables en location !

Vous avez envie d’utiliser des couches lavables pour votre enfant mais vous hésitez…

Testez le­s couches lavables

en

LOCATION !

1 mois = 55 euros

1 lot test de couches lavables

composé de 18 changes

(TE1, TE2, Couches classiques)

+

Assistance téléphonique gratuite pendant le mois de location

+

+ 5% de remise sur votre équipement lingettes lavables, couches lavables et accessoires à l’issue de la location (valable 1 fois) !

La location se fait à partir de notre boutique à Paris et par l’intermédiaire de certaines de nos conseillères dans leur région (la composition et le prix des lots varient en fonction de chaque conseillère).

Appelez-nous (01 43 07 13 61) pour réserver un lot quand votre bébé est né et que vous êtes remis de vos émotions (ne vous mettez pas la pression, il est n’est jamais trop tard pour s’y mettre).

Comptez environs 8/10 jours pour la mise à disposition d’un lot à partir de votre appel.

Les couches sont relavées par une blanchisserie professionnelle d’insertion (Travail et vie) entre chaque location.

Lors de la location nous vous demandons de vous munir d’une pièce d’identité et d’un chèque de 350 euros pour la caution.

Il vous faudra acheter en plus un rouleau de feuilles de protection.

La location est renouvelable au mois. Si certaines couches ne sont plus adaptées, nous les échangeons.

Testez les couches lavables, c’est aussi simple que ça !

A bientôt !

Louer des couches lavables pour tester les différents modèles

La location permet de tester les couches lavables sans pression et sans investissement !

Nous proposons également des offres de location de couches lavables pour les crèches et les collectivités ! Contactez-nous !

 

Marie, conseillère ApiNapi en Loire-Atlantique (44)

Bonjour Marie et bienvenue dans notre réseau de Conseillères Couches lavables ApiNapi ! Présente-toi à nos lecteurs et clients.

Bonjour tout le monde, je m’appelle Marie. Je suis mariée et maman d’un petit Lyam né en janvier 2012. Je suis une passionnée de web et de théâtre. Je n’aime pas la couleur verte, entendre pleurer Lyam et ne pas voir régulièrement ma famille et notamment mes sœurs. J’aime écouter Stromae en boucle, faire du shopping et traîner sur Facebook !

Tu utilises des couches lavablespour ton fils. Pour toi, c’était une évidence de le faire ? Quelles ont été tes motivations ?

Notre démarche est plutôt « étonnante ». J’ai « fréquenté » les couches lavables avec une amie alors que j’étais étudiante et qu’elle attendait son 2ème enfant. Elle les confectionnait elle-même et à l’époque je trouvais ça rigolo de faire porter des couches de couleurs aux enfants. Quand j’étais enceinte, mon mari m’a parlé de couches lavables. C’était une envie pour moi, mais nous n’en avions pas encore parlé. Nous nous sommes donc renseignés et avons validé notre choix : notre petit(e) serait en couches lavables.

Les motivations, outre l’aspect esthétique et différenciant, sont aussi économiques et écologiques. Enfin, il faut avouer que je supporte mal les odeurs des couches jetables qui traînent, avec le lavable, je n’y ai vu que des avantages :)

Tu viens d’achever ta formation de conseillère ApiNapi, tu vas donc commencer ton activité. Où exerceras-tu ?

Je vis actuellement à côté de Nantes, je suis donc disponible sur le Nord Loire : Ancenis, Thouaré, Nantes, Ligné, Nort sur Erdre, Carquefou, la Chapelle sur Erdre, etc.

 

Pourquoi avoir choisi cette nouvelle activité ?

Je suis salariée dans un tout autre domaine, je suis très occupée et pourtant, j’avais très envie de développer cette activité.

En effet, lorsque nous nous sommes renseignés sur les couches lavables, sur Internet, il y avait beaucoup d’infos, beaucoup de bons renseignements et beaucoup de choses fausses : comment faire le tri dans toutes ces informations ?

J’aurai aimé trouver une conseillère Apinapi pour me faire découvrir les différents systèmes, me présenter les « à côtés » (lingettes pour bébé et maman par exemple) et surtout organiser des réunions pour sensibiliser notre famille, assez sceptique, il faut bien l’avouer.

Enfin, j’aime défendre les valeurs auxquelles je crois, me voici donc intégrée dans le réseau ;)

Pour la contacter : conseillers@apinapi.fr