TAKE PART: impliquez-vous autrement !

Chez ApiNapi, nous aimons soutenir des causes qui nous tiennent à cœur, soit  lorsqu’elles touchent à l’environnement, soit au bien-être de la femme et de l’enfant.

L’aventure ApiAfrique qui se déroule au Sénégal, touche à ces deux volets, avec la dimension sociale qui la caractérise (découvrez l’histoire de cette société et de ses valeurs sur www.apiafrique.com). Nous aimons leur engagement et leurs produits, nous les distribuons sur notre site, aux familles comme aux professionnels, que ce soit en magasins bios ou en collectivités. 

Aujourd’hui, la fondatrice d’ApiAfrique, Marina Gning, va plus loin et lance un programme de collectes, Take Part (littéralement « prendre part »), qui va permettre à tous ceux qui veulent soutenir l’initiative ApiAfrique mais qui ne savent pas trop comment faire, de s’impliquer autrement.

Présentation des serviettes réutilisables ApiAfrique aux lycéennes de Ngaparou

La première campagne de collecte concerne des serviettes hygiéniques lavables, pour les jeunes lycéennes de la ville où se situe l’atelier, Ngaparou. C’est très simple, nous donnons pour que ApiAfrique fabrique des kits de serviettes hygiéniques qui seront distribués aux jeunes filles lors de la rentrée scolaire, en octobre prochain. C’est par ici:

https://www.gofundme.com/serviettes-hygieniques-apiafrique

Serviette jour ApiAfrique

Pourquoi des serviettes hygiéniques réutilisables ? Parce qu’au Sénégal, comme dans la plupart des pays africains, l’accès durant ses règles à des produits fiables et peu coûteux sur le long terme est quasi impossible. Les produits d’hygiène jetables sont chers et de mauvaise qualité, ils occasionnent beaucoup d’inconfort et la peur de la fuite est telle que les jeunes filles préfèrent ne pas se rendre à l’école, au lycée ou à la fac, même lors des jours d’examens. Dans certains quartiers de Dakar, c’est jusqu’à 45% des jeunes filles qui sont touchées par l’absentéisme scolaire (étude de l’ONG Speak Up Africa). Les serviettes ApiAfrique ont provoqué un effet « Waouh » partout où elles ont été montrées car elles sont confortables, saines, fiables, rentables et jolies (et oui, tout ça !) ! Elles sont durables et apportent de l’autonomie aux femmes et aux jeunes filles.

Jeunes lycéennes de Ngaparou

Vous qui les avez peut-être testées et sans doute adoptées, vous pouvez aller plus loin pour aider des jeunes filles qui ne demandent qu’à apprendre et à s’élever, sans être pénalisées tous les mois par ce phénomène on ne peut plus naturel, mais parfois perturbant, que sont les règles.

Alors « prenons part », impliquons nous et rendez-vous sur la campagne Take Part de ApiAfrique !

ApiNapi

 

No More Limits avec ApiAfrique!

 A l’occasion de la Journée de l’Hygiène Féminine et de la Semaine Européenne du Développement Durable, faisons un petit focus sur les actions d’ApiAfrique au Sénégal!

Des serviettes belles, fiables et confortables!

Les femmes et les bébés sont au cœur de nos actions et nous avons la chance d’être de plus en plus sollicités pour présenter nos produits et co-animer des événements auprès de publics variés :  

•   Femmes en prison (plus de 600 serviettes à la prison de Rufisque fin mars), 

•   Lycéens et lycéennes (magnifique matinée au Lycée de Somone-Ngaparou le 8 mars avec SpeakUp Africa), 

•   Mamans avec leur fille (à la clinique NEST), 

•   Associations de femmes dans les villages,

 Couches Lavables à la Pouponnière de Mbour avec une association d’infirmières toulousaines…

Les utilisatrices nous confirment l’intérêt de nos produits.Elles font beaucoup d’économies, leurs bébés n’ont plus d’érythèmes fessiers et elles ont moins de déchets à gérer ! Découvrez leurs témoignages !

Notre défit :Rendre ces produits accessibles au plus grand nombre à travers des partenariats au Sénégal, en France et ailleurs.

 Où en sommes-nous ?

•   Au Sénégal nous avons à présent une vraie reconnaissance et un réseau de partenaires fort que nous continuons à faire grandir au quotidien

•   Nos produits sont déjà expédiés partout dans le monde grâce, notamment, au site sénégalais awalebiz.com (lauréat du concours Orange Lingère Digital Challenge 2018). En France, via  apinapi.fr, les produits ApiAfrique rencontrent un grand succès de par, leur design et le fait qu’ils soient fabriqués localement par des femmes sénégalaises.

•   Nous vendons aujourd’hui toute la production au Sénégal et en France, et avons des demandes dans une vingtaine de pays.

•   Nous nous préparons à exporter en Afrique de l’Ouest dès que la production le permettra (d’où le besoin d’investissement via LITA.co, plateforme d’investissement responsable). 

•   Notre équipe s’agrandit chaque mois et compte déjà 10 personnes au Sénégal. C’est un plaisir de créer de l’emploi et de les faire monter en compétence durablement.

 ApiAfrique est de plus en plus mise en avant dans les médias et sur les réseaux sociaux et c’est un véritable atout. 

 

Nos couturières à l’ouvrage !

Le besoin auquel nous répondons est tellement vaste qu’il nous faut rapidement augmenter nos capacités de production.

Grandir demande des investissements et des recrutements et pour cela nous avons décidé d’ouvrir le capital de la société française « Soyons Prêts à Changer », maison mère de l’entreprise sénégalaise « ApiAfrique ». 

Grâce à notre partenaire, la plateforme d’investissement responsable LITA.co, chacun devient investisseur (à partir de 240 euros).  Il s’agit d’un financement participatif en « equity ». Ce n’est pas du don, vous recevez des parts de la société en échange de votre investissement et cela donne droit à des réduction d’impôt de 18 à 25% du montant investi. C’est sécurisé, simple et l’équipe de LITA.co s’occupe de tout. Créez-vous un compte investisseur en quelques minutes, et contactez-les au (+33)1 40 35 47 83 ou sur leur tchat en ligne si vous avez la moindre question !                                                               

Et pour finir…

Découvrez le superbe reportage de la journaliste Véronique Badets dans le journal Pèlerin , ainsi que celui de Clémence Cluzel dans les Nouvelles de Dakar!

Visitez notre site internewww.apiafrique.com refait dernièrement pasekou.org.

                   

Les protections féminines Bummis toujours plus innovantes !

Mesdames, vous êtes de plus en plus nombreuses à utiliser des protections féminines lavables. Finis les produits chimiques et les tonnes de déchets !

protection féminine Bummis

Pour vous rendre la vie encore plus facile et plus confortable, Bummis a pensé à vous !

Des bandes anti-dérapantes

Fini les serviettes lavables qui avaient parfois tendance à glisser subrepticement à l’arrière de la culotte ! Deux petites bandes antidérapantes les empêcheront désormais de se déplacer. Une fois mise en place, il ne vous restera plus qu’à l’oublier !

protection féminines Bummis

Des boutons pressions plus discrets

Autre innovation qui fera tout particulièrement plaisir aux cyclistes : le changement des boutons pressions ! Le bouton pression en plastique a été remplacé par un bouton métallique beaucoup plus fin. A vous les longues balades à vélo maintenant !

protection féminines Bummis

La qualité Bummis

Mais ce qui ne change pas, c’est bien leur efficacité ! Toujours en coton bio, les protège-slips et les serviettes lavables sont vraiment très absorbantes. Et la partie imperméable en PUL garantit un confort incomparable puisqu’elle laisse la peau respirer !

Trois modèles de protections féminines

Les protections féminines existent dans 3 tailles pour s’adapter à chaque flux :

- les protèges slips pour les début et fins de cycles ou pour compléter la cup.

- les serviettes jour pour les flux normaux.

- les serviettes ultra pour la nuit ou les flux abondants. La partie absorbante vient se clipper à l’aide de pressions sur la partie imperméable pour permettre plus de confort. Lorsque vous vous changez, il suffit de venir fixer un nouvel absorbant sur la partie imperméable.

Pour un équipement complet, il faut prévoir entre 10 et 12 serviettes que vous laverez au gré de vos machines après les avoir rincées à l’eau froide. Pour les détacher, le savon au fiel de boeuf fait des miracles tout en respectant votre peau et l’environnement !

protection féminine Bummis

 

Vous n’avez désormais plus la moindre excuse pour ne pas les utiliser !

 

Serviettes hygiéniques lavables et coupe menstruelle : des alternatives efficaces aux protections hygiéniques toxiques !

Tampons, serviettes lavables ou jetables, coupe menstruelle… Depuis leurs premières règles jusqu’à la ménopause, la vie des femmes est rythmée de manière plus ou moins régulière par l’arrivée des règles et par l’utilisation de protections hygiéniques. Mais alors que tampons et serviettes hygiéniques jetables sont de plus en plus critiquées pour leurs composants dangereux et pour la pollution qu’ils engendrent, quelles sont les alternatives ?

Commençons avec quelques chiffres… qui donnent le tournis :

Les protections périodiques, nous les connaissons toutes depuis notre adolescence et nous les utilisons durant des décennies, une femme ayant ses règles en moyenne 520 fois au cours de sa vie. Ce sont ainsi pas moins de 10 000 à 15 000 produits menstruels (serviettes, tampons, applicateurs…) qui seront utilisés puis jetés. Rien qu’en ce qui concerne les serviettes, 45 milliards d’entre elles sont jetées en un an dans le monde. Ouf ! Des produits qui mettront cependant 500 ans à se dégrader dans la nature, soit autant qu’une bouteille en plastique… ou qu’une couche !

Voilà pour l’aspect écologique de la chose, mais côté santé ce n’est guère mieux ; les tampons, par exemple, peuvent être responsables du fameux  syndrome du choc toxique dont toutes les notices font mention. Commençant comme une simple grippe, le syndrome peut rapidement s’aggraver jusqu’à devenir mortel. De quoi voir d’un autre œil la boîte de tampon qui nous attend dans les toilettes…

Sans aller jusque là, des tests ont montré que les tampons contenaient également des dioxines, responsables de troubles de la fertilité et du système immunitaire. On y trouve également des matières synthétiques et du coton ; non bio, cette matière est largement traitée avec des pesticides. Une catastrophe écologique et sanitaire responsable d’1,5 million de cas d’intoxications sévère et d’au moins 30 000 morts chaque année dans le monde.

Mais alors, pour quoi ces produits sont-ils toujours en vente libre ? De la même manière que pour les couches jetables, les protections menstruelles représentent un marché énorme, 350 millions d’euros par an juste pour la France ! (chiffre 2003).

(Chiffres Terra Eco, Greenpeace, Planetoscope)

Alors tout ça c’est bien joli mais concrètement, on fait quoi ? Et bien, on passe aux alternatives, dont voici une petite liste ci-dessous ! Certifiées saines et écologiques, elles ont également été testées par nos soins. Pas de mauvaise surprise !

Serviettes hygiéniques lavables et protège-slips lavables

On commence avec Bummis, notre marque chouchou ! Nos amis canadiens nous proposent une gamme consacrée aux règles appelée Fabulous Flo (Flow signifiant flux en anglais, une référence également à Aunt Flo(w), « tante Flo », une façon familière de désigner les règles dans la langue de Shakespeare) deux modèles de serviettes hygiéniques lavables ; le premier modèle, le régulier, est idéal pour la journée ; une face en coton bio se pose côté peau tandis qu’une face imperméable en PUL vient protéger le sous-vêtement. Des petites ailettes à pressions permettent de fixer parfaitement la serviette et évitent qu’elle ne bouge. Elle existe en différents coloris et aussi en lot de 3 ainsi qu’en version nuit, le modèle ultra, plus longue et plus absorbante. A noter que pour les flux les plus légers et pour les utilisations quotidiennes, la serviette Fabulous Flo existe également en version protège-slip.

Autres modèles disponibles en magasin, les serviettes et protège-slip de la marque Graine de Couche ; 3 faces composent ce modèle : une face en coton décoré, une face en polaire pour un effet au sec et au milieu une couche de PUL pour l’imperméabilité.

Terminons avec la marque Imse Vimse qui propose également des serviettes hygiéniques lavables version jour et version nuit ; là encore, la face côté peau est en coton bio garanti sans produits chimiques, avec également une face imperméable côté sous-vêtements et des petites ailettes pour bien fixer la serviettes sous la culotte.

Comment transporter des serviettes hygiéniques lavables ?

Puisque vos serviettes hygiéniques lavables ne partent pas à la poubelle, vous aurez besoin d’une solution pour les transporter une fois sales ; sur notre site et en boutique vous trouverez différentes petites pochettes imperméables. Chez Planet Wise, les petites pochettes de voyage possèdent une poche étanche pour les serviettes usagées ainsi qu’une poche classique pour y stocker les serviettes encore propres.

Chez Bummis,  les pochettes Fabulous Flo fonctionnent sur le même principe avec un pliage supplémentaire pour prendre encore moins de place dans le sac !

Côté lavage

Pour le lavage régulier, faites tremper vos serviettes tachées de sang dans l’eau froide puis passez-les en machine à 40°C. Elles peuvent également passer à 60° ou à 90°C pour un lavage en profondeur.

En cas de taches récalcitrantes, des produits comme le fiel de bœuf, un liquide naturel qui digère les taches organiques, ou encore la poudre Femme Rock, spécialement conçue pour nettoyer les protections périodiques lavables, détacheront efficacement vos serviettes.

La coupe menstruelle

Impossible de terminer cet article sur les protections menstruelles réutilisables sans évoquer la coupe menstruelle !

La coupe menstruelle est un petit récipient de forme conique en silicone qui vient se placer dans le vagin pour recueillir le sang. Stérilisable, étanche si bien placée, la coupe menstruelle remplacera des milliers de tampons et de serviettes hygiéniques jetables.

A la différence des tampons, la coupe menstruelle recueille le sang mais n’absorbe pas les sécrétions vaginales ; elle est ainsi bien plus respectueuse de la flore vaginale et de son équilibre. En silicone médical, elle n’occasionne pas de réaction allergique et il suffit de la faire bouillir entre deux cycles pour la stériliser jusqu’à la prochaine utilisation.

Pour la placer dans le vagin, un peu de pratique s’impose ; il convient de trouver le pliage qui vous correspond, de comprendre la technique que vous préférez et de vous entraîner un peu. Deux à trois cycles suffisent généralement pour s’habituer. Une fois dépliée, la coupe est comme collée aux parois du vagin et ne laisse plus passer le sang. On peut dormir avec, aller à la piscine… Sa contenance permet généralement de la garder toute la journée, et ce sans risque d’infection ou de choc toxique. Une tige située au bas de la coupe permet de faciliter le retrait.

De nombreuses marques proposent des coupes menstruelles, généralement en différentes tailles.

Chez Apinapi nous vous proposons la Meluna ; plusieurs tailles, du S au XL, s’adaptent à toutes en fonction de votre morphologie, de votre âge et du nombre d’enfants nés par voie basse. Blanche, verte, noire, transparente ou à paillettes (oui oui !), vous n’avez que l’embarras du choix !

Cup et stérilet : parfaitement compatibles !

En 2013, l’Agence Nationale de Santé pour le Médicament (ANSM) publiait une mise en garde en rapport avec l’utilisation d’une coupe menstruelle et d’un DIU (dispositif intra-utérin, stérilet), expliquant que des expulsions avaient été notées en raison de l’effet ventouse au moment du retrait de la coupe menstruelle. Une étude canadienne réalisée auprès de 930 femmes portant un stérilet et utilisant divers méthodes de protection pendant les règles a cependant montré que si 2,5 % d’entre elles avaient fait l’expérience d’une expulsion au cours des 6 premières semaines, il n’y avait pas de lien avec le fait de porter ou non une coupe menstruelle.

 

L’HYGIENE FEMININE LAVABLE

Il y a bien longtemps qu’on avait envie d’aborder ce sujet sur le blog. L’hygiène lavable chez ApiNapi c’est surtout pour les bébés, mais nous n’oublions pas les mamans pour autant !

Pourquoi faire le choix de l’hygiène lavable ?

Bonne question ! Quand et comment fait-on le choix d’arrêter (ou de diminuer) l’achat de serviettes périodiques jetables, de tampons hygiéniques et de protège-slip ?

Il y a autant de raisons possibles que de femmes :

-          Allergies au gel absorbant des serviettes ou au revêtement plastifié en contact avec la peau (petits boutons, démangeaisons, irritations…),

-          Eviter le contact des gels absorbants et produits chimiques contenus dans les serviettes,

-          Volonté de diminuer ses déchets,

-          Pour faire des économies.

 

Serviettes et protège-slips lavables

Les protège-slips lavables ont la même utilisation que des jetables : ils se portent  tout au long du mois (pour les petites règles) et en début et fin de règles quand le flux est léger.

De nombreux gynécologues déconseillent le port quotidien de protège-slips jetables : ils assèchent la muqueuse vaginale et sont parfois responsables d’infection urinaire.

Le protège-slip lavable est en tissu : un côté imperméable et l’autre tout doux en contact avec la peau.

Les serviettes hygiéniques lavables (SHL) s’utilisent pendant les règles. Il existe des modèles adaptés à tous les flux : léger, moyen, abondant. Il est même possible, pour certains modèles, d’ajouter une doublure pour augmenter la capacité d’absorption.

Vous pouvez tout à fait les utiliser pour les fameuses lochies après l’accouchement, le contact doux du tissu sera plus confortable pour vous.

Pour nettoyer vos protections périodiques, rincez-les rapidement sous l’eau froide avant de les passer à la machine. En cas de tâches tenaces, frottez-les avec un peu de sel et de l’eau ou un détachant écologique.

Les modèles en coton biologiques blanc peuvent garder des tâches après lavage : n’hésitez pas à les conserver avant lavage dans un petit seau d’eau et à les laver à haute température.

 

Serviette hygiénique lavables Graine de Couches

 

La coupe menstruelle

La fameuse « cup » est une petite coupe en silicone en forme de cloche, qui vient se placer dans le vagin (mais moins haut qu’un tampon). Elle recueille le flux menstruel.

On vide la coupe menstruelle dans les toilettes (il ne faut pas garder plus de 12 heures sans la vider), on la rince sous le robinet et on la remet. Si vous ne disposez pas de point d’eau, videz-la puis essuyez-la avec un mouchoir ou du papier et remettez-la en place. Entre chaque cycle, stérilisez votre coupe.

Elle ne présente quasiment que des avantages : elle n’irrite pas les muqueuses et respecte l’équilibre fragile de la flore vaginale.

On constate très peu de fuites, mais pour vous sentir complètement rassurée, vous pouvez porter un protège-slip lavable.

Evidemment, en la regardant comme ça, de prime abord, on peut se dire qu’elle est impossible à mettre ! Il faut prendre le coup de main et se sentir à l’aise et en confiance avec son corps. Il y a différentes méthodes pour l’insérer correctement et pour l’enlever. Exercez-vous, sans stress. Il faut en moyenne 2 à 3 cycles pour apprivoiser complètement sa coupe menstruelle.

Après une grossesse, il est préférable d’attendre quelques mois – idéalement après la rééducation du périnée – pour porter à nouveau sa coupe.

Utilisable pendant des années, c’est une méthode économique et écologique !

 

Convaincue ou encore hésitante sur l’hygiène féminine lavable ? N’hésitez pas à nous poser des questions en commentaires !