Les couches lavables Bamboolik testées par des blogueuses

Depuis environ une année des kits de couches lavables Bamboolik ont sillonné la France, de blogueuses en blogueuses. Ces mamans ont testé pour vous les couches lavables Bamboolik et nous ont donné leur avis. Pour certaines d’entre elles, ce fut même l’occasion de découvrir l’univers des changes réutilisables !

C’est Karine, conseillère dans les Landes à Mont-de-Marsan et présidente de l’Association Bootliirbi, les bébés portés de Maliti qui s’est chargée d’accompagner nos testeuses dans la découverte de ces couches.

Chaque lot de couches permettait aux mamans de tester les TE1, les TE2 et les classiques soit dans la taille naissance, soit dans la taille évolutive.  Dans l’ensemble, les retours sont positifs, que ce soit sur la qualité des matériaux, leur facilité d’utilisation ou leur entretien. Les quelques critiques concernaient les TE1 en taille naissance qui ne convenaient pas aux tout petits gabarits de tout juste 3 kg. Quant aux inserts qui avaient tendance à se tordre en sortant du sèche-linge, Bamboolik en a pris compte et les a modifiés.

L’ensemble des avis sont répertoriés sur le site Internet de Karine à cette adresse. Nous vous laissons les consulter dans leur intégralité mais nous livrons tout de même quelques extraits ici :

Jennifer, qui a testé les couches de nuit pour sa fille de trois ans a apprécié leur qualité : « Elles sont très bien finies, les coutures sont soignées. Le tissu en bambou est très agréable au touché. Elles sont faciles à mettre et les scratchs ainsi que les pressions tiennent super bien. » (astuces-bienveillantes.com)

Peggy a été convaincue par les couches de taille naissance : « J’ai kiffé les couches classiques et les culottes de protection, bien absorbantes, elles s’ajustent à merveille et font un petit derrière!! J’ai vraiment apprécié les matières, si douces… «  (monbebebioetmoi.canalblog.com

Margaux (qui est aussi conseillère ApiNapi à Nantes) a été charmée par les inserts des TE2 : « J’avoue, j’ai un coup de cœur pour les inserts Bamboolik. Ils sont tout fins, tout doux et hyper absorbants. La preuve en est, j’ai pu laisser le p’tit cul avec une TE2 et simplement l’insert morpho sans aucun booster avec. Elle a tenu facile 4 heures. Je rêve d’en avoir pour les jours de crèche. » (leculdanslherbe.wordpress.com)

Pour Morgane, cela découverte des couches Bamboolik a été un vrai succès : « Concernant les TE1, coup de cœur pour le modèle en polaire, très doux !  En plus du voile, c’est agréable au toucher et je pense que les enfants ressentent ce confort. »

 Emmeline a testé les Bamboolik sur son tout jeune bébé et a beaucoup aimé. Elle a néanmoins soulevé un problème avec certains inserts qui sortaient un peu vrillés de son lave-linge : « Un détail avec les inserts: ils sont tout déformés… y a noté pas de repassage du coup c’est assez pénible à positionner! Pourtant je les mettais bien à plat pour les entreposer… vraiment c’était pas aisé ! » Depuis quelques mois, Bamboolik a modifié ses inserts pour résoudre ce problème. Vous pourrez noter qu’il ont maintenant un aspect bossé, tout doux. Leur apparence change mais leur capacité d’absorption reste toujours aussi efficace.

Ce que l’on peut retenir du test de Laureen, c’est que pour les petits gabarit de tout juste 3 kg, les TE1 se révèlent souvent trop grandes. Mieux vaut utiliser un système de TE2 ou attendre que bébé prenne un peu plus de poids : « Seulement voilà, j’ai beau aimer les couleurs et les textures toutes douces des couches ou des inserts et SURTOUT des voiles polaires, visiblement ça n’allait pas des masses à mon loulou qui avait régulièrement les habits trempés (…) Heureusement après une ou 2 semaines les fuites se sont espacées. »

Sachez qu’une nouvelle opération de ce type se prépare pour 2018 ! Bamboolik et ApiNapi permettront à des blogueuses ou blogueurs orientés vers la réduction des déchets de tester les couches Bamboolik.  L’objectif de ces tests sera vraiment de mettre à l’honneur des changes réutilisables modernes pouvant faire réduire d’une tonne le volume de déchets d’une famille avec un bébé. Car n’oublions pas qu’un enfant est changé en moyenne 5000 fois au court de ses trois premières années !  Si l’aventure vous intéresse, n’hésitez pas nous laisser un commentaire avec le lien vers votre blog !

 

Résultat concours vidéo couches lavables ApiNapi

Le moment est venu d’annoncer les résultats de notre concours vidéo :

Les couches lavables et vous !

Vous avez été nombreux a participer et/ou à voter et nous vous en remercions. Il y avait 2 façons de gagner : votes des internautes et coup de coeur de l’équipe d’ApiNapi.

Voici donc la liste des gagnant(e)s :

Le coup de cœur Apinapi a été attribué à Emmanuelle Daniau Quand une couche lavable nous raconte sa vie…qui remporte un Porte-bébé Boba 3G noir !

 

Les votes des internautes :

De la 12e à la 6e place, vous remportez des bons d’achats ApiNapi valables en boutique et sur le site :

Marina Rouzé   »Une journée en couche lavables… » (3 votes)

Anouchka Arroyo et Fanny Benklaouz : Comparaison entre les couches lavables et les couches jetables… (3 votes)

Laëtitia Bonafé : Le Ptit poulet et les couches lavables (12 votes)

Emmanuelle Daniau, Quand une couche lavable nous raconte sa vie (16 votes)

Heidi Onken, Je n’habite pas à la campagne et pourtant j’utilise les couches lavables (14 votes)

Hanh Onyme, Le caca (31 votes)

Maman Laura, Les 10 commandements de la couche lavables (54 votes)

5ème prix,

un kit de débarbouillettes et gants d’apprentissage Les tendances d’Emma : : Jessica Jakimec  L’Amour^^ (397 votes)

 

4ème prix,

un kit urgence Néobulle : Xavier Blue : Guide de survie du Papa – Les couches lavables (505 votes)

 

 

 

 

3ème prix,

un poncho de portage : Nicole Mamie  Les couches lavables (513 votes)

 

 

2ème prix,

une Petite écharpe sans noeud Je Porte Mon Bébé : Sophie Daum : Couches lavables/couches jetables – le Duel (527 votes)

1er prix,

un pack de couches lavables et produits d’entretien :  Poupou Boubou - Vive les couches lavables (661 votes)

 

 

 

 

N’hésitez pas à partager vos vidéos préférées avec vos proches pour faire connaitre les couches lavables !

Les gagnants recevront prochainement un mail pour que nous puissions envoyer les lots.

Merci à nos partenaires: Hamac, Néobulle, Les Tendances d’Emma, TotsBots, Je porte mon bébé !

Bravo à tous et à bientôt pour un nouveau concours ;)

ApiNapi

 

 

 

Les maternités utilisant des couches lavables

Les couches lavables se démocratisent chez les particuliers mais aussi dans les collectivités et les maternités. 

En effet dans le but de réduire leurs déchets et leurs coûts, mais aussi pour préserver la peaux très sensible des nourrissons plusieurs maternités ont sauté la pas grâce au dynamisme de leurs équipes et les résultats sont très encourageants !

 

- Dans le jura, la maternité de Lons le Saunier propose les couches lavables aux jeunes mamans.

- Toujours dans le jura, la maternité de Dole a adopté les couches lavables conjointement avec Lons le Saunier.

- Dans les Pyrénées Atlantiques, le Centre Hospitalier d’Orthez a généralisé l’utilisation de couches lavables.

- En Alsace, La Maternité du CMCO est une des premières maternités à avoir mis en place l’utilisation des couches lavables avec Stéphane Piette de Alsace-Eco service.

- Toujours en Alsace-Lorraine, la maternité de Sarrebourg propose des couches lavables aux parents volontaires. La crèche de Réding, utilise des couches lavables depuis 3 ans pour tous les enfants. La crèche de Nilvange utilise des couches lavables depuis plus de 6 mois et la crèche de Sarre Union a ouvert ses portes en janvier 2013 et utilise des couches lavables depuis son ouverture.
Si vous en connaissez d’autres, envoyez nous un message nous actualiserons la liste !

 

——————————————————————————————————————

 

Nicole: Mon expérience des nouvelles couches lavables en tant que grand-mère!

« Après avoir utilisé les couches lavables dans les années 70 pour mes enfants, et conservé un mauvais souvenir par rapport aux couches jetables des années 80 ; mes belles-filles m’ont fait connaître les couches lavables des années 2000.

Ces nouvelles couches lavables n’ont rien à voir. Les absorbants sont beaucoup plus efficaces que les cotons et langes épais que j’utilisai dans les années 70. Les goussets anti-fuite sont très efficaces, et les systèmes de fermeture par velcro ou pression, sont beaucoup plus résistants que les épingles à nourrice et nœuds que je faisais.
Une même culotte peut servir plusieurs changes, seuls les inserts sont à changer ainsi que le voile; ce qui était impossible à l’époque.
Ces voiles peuvent même être lavé et réutilisés 3 à 4 fois en cas de pipi seul.

Il est possible de laver ces couches avec une lessive faite maison avec du vrai savon de Marseille et de l’huile essentielle d’arbre à thé pour désinfecter.
Finalement, initialement je pensais que ces couches lavables étaient une régression technique. Après utilisation, je les trouve très efficaces, et elles n’ont plus rien à voir avec les couches lavables des années 70. »

Sylvie: « Mon expérience des couches lavables: Saines, économiques et écologiques !!! »

« En pensant à mon futur bébé au cours de ma grossesse, je n’avais qu’une seule envie c’est de le faire vivre dans un milieu le plus sain possible, loin de toute substance nuisible comme les perturbateurs endocriniens (bisphénol-A et compagnie) ou pire …

Étant donné que nous ne sommes pas à l’abri qu’une nouvelle substance que nous avons mise au contact de nos bébés et enfants, soit découverte comme nuisible, je me suis donc tout naturellement tournée vers les matières premières inertes comme le verre pour les biberons ou les tissus en coton bio pour la confection.

Mon second souci était le budget, étant maman solo avec très peu de moyens, il me fallait trouver comment faire bénéficier mon bébé du mieux au meilleur coût.

Un très gros budget lorsque l’on est parent, ce sont les couches : il faut compter 2000€ pour les deux premières années et demi, en couches jetables jusqu’à la propreté espérée de notre bébé, sans compter l’effet délétère sur la nature.

La solution à la fois économique est respectueuse de la santé de mon bébé, ce sont les couches lavables en matériaux bio.

Il faut compter 600€ pour avoir assez de couches lavables achetées toutes faites jusqu’à la propreté de l’enfant, soit une économie de 70%, soit 1400€ économisés.

Pour pouvoir faire encore plus d’économie, je me suis tournée vers les couches lavables que j’ai faites moi-même. Il m’en a alors coûté 250€ en pressions, élastique, fil, coton bio, pul oekotex et micropolaire oekotex ; pour les matières premières et une quarantaine d’heures de travail.

Bilan global : 1750€ économisés (87%) grâce aux couches lavables faites maison.

En ce qui concerne le patron de ces couches, plusieurs modèles existent. Je me suis décidée pour des TE2 en taille unique. Afin de pouvoir faire entrer mon bébé avec ses couches lavables (qui ont tendance à être un peu plus volumineuse que des jetables), dans des vêtements standards, j’ai créé deux modèles de TE2 : un modèle de 3-9kg et un modèle de 9-16kg. J’ai aussi créé des inserts adaptés à ces deux types de couches.

Le seul coût restant, ce sont les voiles que l’on choisit plus épais pour les nouveau-nés aux selles un peu liquides et un peu plus fins plus tard. Il faut compter une cinquantaine d’euros en plus jusqu’à la propreté.

Il ne me manquait plus qu’à les tester…

Ma petite puce est née le 3 Décembre dernier. Après 3 premiers jours de vie à la clinique, où je n’ai pas pu utiliser mes couches lavables car je ne pouvais les stocker et les laver comme je l’entendais, sans compter le fait que ça n’arrangeait pas l’organisation de ma clinique.

J’utilise enfin mes couches lavables depuis 10jours, elles sont très pratiques, aucune fuite à déclarer, et mon bébé n’a pas les fesses rouges.

En conclusion, les couches lavables qu’on les achète déjà prêtes avec leurs inserts ou qu’on les fasse nous-mêmes, sont très économiques, saines pour nos bébés, et en plus écologiques en diminuant le coût des déchets. »

Sylvie

Cécile, future maman, a choisit les couches lavables!

Témoignage de Cécile, future maman et utilisatrice des couches lavables:

« Ma première « expérience » avec des couches lavables.

Mon fils va naître dans quelques semaines et je suis à la recherche d’une assistante maternelle qui accepte ce mode de change : les couches lavables.
Etant profondément convaincue par ce mode de couche : bio, moins d’impact sur l’environnement et surtout moins de produits chimiques pour mon p’tit loulou que je ne m’attendais pas à me faire traiter d’ancienne….. Malgré mes arguments, la nounou considère toujours qu’il s’agit d’un change rétrograde ! Quelle surprise…
Après plusieurs recherches, j’ai enfin trouvé La personne idéale, qui comprend tout à fait mon choix et mes convictions!!
Ayant choisi des couches tout-en-un, aucun problème : les avantages d’une couche jetable mais lavable !!! Que du bonheur !
J’espère transmettre à mon fils ce respect !!!

Merci à Apinapi de d’être aussi proche de nous (merci également pour l’accompagnement que j’ai pu bénéficier lors de ma première visite) !!

A très vite! »